Analyses

Mondial 2018 : « Le match nul du Sénégal est logique », selon Ferdinand Coly

Le Sénégalais Sadio Mané prend de vitesse le Japonais Yoshiba, le 24 juin à Ekaretinbourg. © Masanori Inagaki/AP/SIPA

Après le match nul entre le Sénégal et le Japon (2-2) dimanche 24 juin, l'ancien défenseur des Lions de la Teranga pointe du doigt les erreurs de concentration de ses compatriotes.

Le Sénégal a concédé le match nul face au Japon dimanche (2-2), après avoir mené deux fois au score. Une déception  pour Ferdinand Coly, l’ancien défenseur des Lions de la Teranga, alors que s’annonce une véritable finale contre la Colombie, le 28 juin.

Jeune Afrique : Y-a-t-il de quoi être déçu après ce match nul ?

Ferdinand Coly : Oui, dans la mesure où nous avons mené deux fois au score. Cela est toujours frustrant de ne pas
pouvoir conserver un avantage. Mais sur l’ensemble du match, ce résultat est assez logique, car les Lions ont affronté une très bonne équipe japonaise, joueuse, qui a proposé un football vif, technique, très offensif. Le Japon a évité le combat physique, comme l’avaient fait les Polonais (1-2), avec les conséquences que l’on sait pour eux.

Aliou Cissé avait décidé de s’appuyer sur un 4-3-3 assez audacieux…

Cela m’a un peu surpris. Je pensais qu’il miserait davantage sur un 4-4-2 ou un 4-2-3-1. Car au final, c’est la Japon qui a eu la possession du ballon, notamment en seconde mi-temps. Je pense que le coach fera des changements contre la Colombie. Les Lions avaient bien débuté en marquant rapidement (11e) grâce à Sadio Mané, qui a su profiter d’une erreur du gardien japonais. Mais nous avons eu du mal à gérer les temps forts. Cela s’est vérifié en seconde période, quand on reprend l’avantage. Il fallait verrouiller et essayer de conserver cet avantage. Hélas, on commet une erreur défensive qui nous prive d’une victoire et d’une qualification pour les huitièmes de finale.

Les joueurs sénégalais ont terminé la rencontre fatigués…

Oui. Il y a eu une grosse débauche d’énergie. À la fin, le Sénégal manquait clairement de fraîcheur. Et cette fraîcheur, il faudra la retrouver pour le troisième match contre la Colombie, boostée par sa victoire face à la Pologne (3-0). Les Colombiens seront considérés comme les favoris, mais je pense que le Sénégal, qui pourra se contenter d’un match nul, a des arguments. Il est probable qu’Aliou Cissé effectuera quelques changements. Il faudra évoluer avec un bloc plus bas, car il est fort possible que la possession sera colombienne.

Sadio Mané a débloqué son compteur. A-t-il fait le match que vous attendiez ?

Il a marqué, c’est vrai, mais il peut apporter beaucoup plus. Je ne sais pas si le fait de porter le brassard l’a freiné, mais on peut se poser la question. Je pense néanmoins qu’il doit apporter plus. Il a parfois été un peu poussif, comme s’il jouait avec le frein à main. Je m’attends à plus de sa part. Il peut offrir plus de percussion. J’espère qu’il va monter en puissance, notamment contre la Colombie.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€