Fiche joueur

Mondial 2018 : Younes Belhanda, l’atout dont le Maroc attend beaucoup

Le Marocain Younes Belhanda à la lutte avec l'Iranien Karim Ansarifard, en match de poule du Mondial 2018, le 15 juin à Saint-Pétersbourg, en Russie. © Andrew Medichini/AP/SIPA

Né en France, Younes Belhanda a choisi de porter le maillot du Maroc dès 2010. Le milieu de terrain qui évolue désormais au Galatasaray Istanbul (Turquie), dispute sa première Coupe du monde avec les Lions de l’Atlas.

Il ne lui manquait plus que la Coupe du monde. Avec les Lions, Younes Belhanda (28 ans) a disputé la Coupe d’Afrique des Nations (2012 et 2013). Avec Montpellier, le Dynamo Kiev et Galatasaray, le milieu de terrain a connu la Ligue des Champions et la Ligue Europa. En 2010, après avoir porté à deux reprises le maillot de l’équipe de France des moins de 20 ans, l’Avignonnais s’était finalement tourné vers son pays d’origine. « C’était un espoir du foot, qui a reçu une très bonne formation à Montpellier. Il a choisi le Maroc et c’est aujourd’hui un des leaders de cette équipe », apprécie Abdeslam Ouaddou, l’ancien défenseur des Lions de l’Atlas.


>>> Russie 2018 : le Maroc peut y croire, il a déjà battu le Portugal en Coupe du monde…


En 2009, Belhanda remporte la Coupe Gambardellla et signe son premier contrat professionnel avec le club héraultais. René Girard, qui vient d’y être nommé comme entraîneur, travaillera pendant quatre ans avec le milieu offensif. « Même jeune, il faisait déjà preuve d’une certaine maturité. C’est un joueur complet, comme il y en a peu. Il sait défendre, il sait marquer et faire marquer, et se montrer dur sur l’homme », résume l’ancien international français (7 sélections), qui conduira Montpellier au titre de champion de France en 2012. »


>>> À lire : Groupe B, le Maroc face au défi ibérique


Une pièce maîtresse dans le dispositif de Renard

Son départ au Dynamo Kiev, en 2013, surprend son ancien entraîneur. « Si je dois lui faire un petit reproche, c’est celui-ci. Il avait les qualités pour rejoindre un club de plus haut standing. » Un avis partagé par Ouaddou. « Belhanda a les qualités pour jouer dans un grand championnat européen. Il a un gros volume de jeu, une bonne technique. »

Lors de son séjour ukrainien, perturbé par les événements de 2013-2014, Belhanda sera prêté à Schalke 04 (Allemagne), pour une expérience mitigée (janvier-juin 2016) puis à Nice (2016-2017), où son apport sera beaucoup plus conséquent. « À Nice, il a prouvé qu’il restait un très bon joueur », reprend Girard. Avec sa sélection nationale (44 sélections, 3 buts), il est devenu au fil du temps une pièce maîtresse dans le dispositif de Renard, qui avait dû se priver de lui au Gabon lors de la CAN 2017, à cause d’une blessure.

« Il a 28 ans, l’âge de la maturité. Belhanda est un joueur sur lequel les Marocains comptent beaucoup », reprend Ouaddou.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€