Fiche joueur

Mondial 2018 : Moussa Sow, à la pointe de l’armada offensive du Sénégal

Le Sénégalais Moussa Sow (g.) à la lutte avec le Zimbabwéen Elisha Muroiwa, pendant la CAN au Gabon, le 2 janvier 2017. © Sunday Alamba/AP/SIPA

À 32 ans, Moussa Sow est l'un des joueurs les plus anciens de la sélection sénégalaise, qu’il fréquente depuis 2009. Même s’il vit une saison assez compliquée, l’attaquant reste un des hommes forts d’Aliou Cissé.

Moussa Sow a joué la CAN, la Ligue des Champions, la Ligue Europa… Il ne lui manquait plus qu’une Coupe du monde. Comme toute une génération, l’attaquant de Bursaspor (Turquie) attendait de participer à la compétition la plus courue de la planète. Il y a contribué, en étant un des joueurs les plus utilisés par Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions de la Teranga. Depuis qu’il est international, Sow a porté le maillot sénégalais à quarante-cinq reprises et a inscrit 16 buts.

Meilleur buteur de Ligue 1 avec Lille

Né en France, c’est à Rennes que Sow a effectué ses débuts au niveau professionnel, en 2004. Il restera six ans en Bretagne, le temps de s’en échapper une saison à l’occasion d’un prêt à Sedan (Ligue 2) en 2007-2008. C’est à Lille, à partir de 2010, que l’international français des moins de 19 et de 21 ans va véritablement donner une autre orientation à sa carrière. Il termine meilleur buteur de Ligue 1 en 2010-2011 (25 buts) et remporte le titre de champion de France et la Coupe de France.

« Le fait d’évoluer à Lille lui a fait du bien, car il était dans une équipe tournée vers l’offensive. Moussa Sow est un vrai finisseur, un joueur de surface, mais pas seulement, car il est complet dans ses déplacement. Il va vite et dispose d’un bon bagage technique », résume Souleymane Camara, l’attaquant de Montpellier qui a plusieurs fois côtoyé Sow en sélection.

Sunday Alamba/AP/SIPA

Cissé compte sur son expérience

Après son départ de Lille, ce dernier a rejoint Fenerbahçe Istanbul, en Turquie, un pays où il est revenu en janvier dernier, à Bursaspor, après un deuxième passage à Al-Ahli Dubaï (Emirats Arabes Unis). Mais ses statistiques décevantes n’ont pas altéré la confiance que lui accorde Cissé.

« Cela ne m’étonne pas, car Sow est un des leaders du groupe, poursuit Camara. Il a l’expérience des gros matches et dans l’effectif, il y a beaucoup de jeunes joueurs dont l’expérience internationale est limitée. Il a effectivement moins joué cette saison, mais cela veut dire aussi qu’il va arriver plein de fraîcheur pour la Coupe du monde ».

Avec Sadio Mané, Ismaïla Sarr, Keita Balde, Moussa Konaté, Diafra Sakho ou Mame Biram Diouf, Sow appartient à l’impressionnante division offensive des Lions de la Teranga. Ce n’est pas lui qui s’est mis le plus en évidence cette année. Mais ses qualités de buteur n’ont pas disparu sous prétexte que son temps de jeu a diminué…

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€