Fiche joueur

Tunisie – Mondial 2018 : Naïm Sliti a franchi un cap

Le Tunisien Naïm Sliti face à l'Algérien Yacine Brahimi, lors de la CAN au Gabon, le 19 janvier 2017. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Auteur d’une saison convaincante à Dijon, Naïm Sliti va voir ses responsabilités élargies lors du Mondial 2018 en Russie avec la sélection tunisienne. Ce milieu de terrain offensif peut également évoluer en pointe.

Même si Youssef Msakni ne s’était pas blessé au genou lors d’un match de championnat du Qatar avec son club d’Al-Duhail, entraînant un forfait du joueur pour la Coupe du monde 2018 en Russie, Naïm Sliti aurait été du voyage. S’il n’était pas toujours titulaire, le Dijonnais devrait, sauf catastrophe, être un des joueurs sur lesquels Nabil Maâloul, le sélectionneur des Aigles de Carthage, s’appuiera le plus lors de la Coupe du monde.

« Il a l’avantage d’être polyvalent. Il peut jouer milieu et même en pointe. Mais c’est en numéro 10 qu’il est à mon avis le meilleur », intervient son coéquipier en club et en sélection, Oussama Haddadi.

International tunisien depuis 2016

Sliti, qui aura 26 ans au mois de juillet prochain, est international tunisien depuis 2016. Né à Marseille, il n’avait jamais porté le maillot d’une sélection française avant d’être convoqué par Henri Kasperczak. Passé par les équipes de jeunes du C Aubagne puis de l’Olympique de Marseille, il est devenu professionnel à Sedan, son club formateur, qu’il quittera en 2013 après un dépôt de bilan.

Naïm Sliti est parfois trop altruiste, il a les qualités pour être encore plus efficace, estime l’entraîneur de Dijon

Jusqu’à son transfert à Lille, à l’été 2011, Sliti évoluera en National ou en Ligue 2, au Paris FC puis au Red Star. À Lille, sa première saison se résume à seize apparitions (1 but). L’arrivée de l’entraîneur argentin Marcelo Bielsa en juin 2017 le pousse vers la sortie et à rejoindre Dijon sous forme de prêt. Avec sept buts et cinq passes décisives, l’international tunisien a réalisé la meilleure saison de sa carrière. Dijon a levé l’option d’achat de 2 M€, alors que la rumeur envoie Sliti dans un club plus huppé la saison prochaine.

Un statut renforcé en sélection

Avec sa sélection, il a inscrit trois buts en dix-sept apparitions, dont deux lors de la CAN 2017 au Gabon. « C’est un joueur technique, très bon dans les petits espaces. On a l’impression qu’il ne va pas très vite, mais c’est en vérité un faux-lent. Il est aussi capable d’évoluer en pointe. Je pense même qu’il peut s’améliorer devant le but. Naïm Sliti est parfois trop altruiste, il a les qualités pour être encore plus efficace », intervient Olivier Dall’Oglio, l’entraîneur de Dijon.

Et les bonnes prestations de Sliti en club ont renforcé son statut en sélection. « Il a terminé très fort la saison, on a senti que la Coupe du monde approchant, il était encore plus performant », apprécie Oussama Haddadi.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€