Économie

Influence, leadership et expansion internationale au cœur du programme du Women in Business Meeting

Public du panel féminin, à l'Africa CEO Forum © Africa CEO Forum

Le premier Women in business Meeting, organisé en partenariat avec l’Essec Business School et l’Organisation internationale de la Francophonie, se tiendra les 2 et 3 juillet prochains à Paris.

En Afrique, aujourd’hui, seuls 5 % des directeurs généraux des grands groupes sont des femmes. Pourtant, l’impact positif des dirigeantes sur la performance financière n’est plus à démontrer : sur le continent, les entreprises qui comptent le plus de femmes au sein de leur comité exécutif ont une marge d’exploitation supérieure de 20 % à la moyenne de leur secteur d’activité.

Fort du succès de l’initiative Women in Business du Africa CEO Forum, le premier Women in Business Annual Leadership Meeting, organisé les 2 et 3 juillet prochains à Paris, en partenariat avec l’Essec Business School et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), vise à renforcer concrètement le leadership des dirigeantes africaines.

Construire et entretenir son réseau d’influence, affirmer son leadership et gérer son image à l’ère des réseaux sociaux, réussir l’expansion géographique internationale de son entreprise à l’heure de la zone panafricaine de libre-échange… Autant de thématiques développées lors de panels de haut niveau, de témoignages de femmes leaders aux parcours inspirants et d’ateliers de travail interactifs animés par des experts de McKinsey & Company et de l’Essec Business School.

Huit cercles d’influence

Le Women in Business Annual Leadership Meeting se clôturera par une session dédiée à la création et au lancement officiel des premiers cercles d’influence des dirigeantes africaines. Chaque cercle aura à sa tête un membre du conseil d’administration de l’initiative « Women in Business », dévoilé pour l’occasion.

Le board est composé de huit dirigeantes africaines, représentatives des modèles de réussite du continent et désireuses d’être des actrices du renforcement du leadership féminin africain : Snowy Khoza, présidente de Bigen (Afrique du Sud), Elisabeth Medou Badang, porte-parole et directrice zone MEA chez Orange (Cameroun), Cathia Lawson-Hall, directrice des institutions financières pour l’Afrique à la Société générale (France), Lucy Quist, co-fondatrice de Women Network (Ghana), Toyin Sanni, PDG de United Capital, (Nigeria), Anta Babacar Ngom, directrice générale de Sedima, (Sénégal), Carole Kariuki, PDG de Kepsa, (Kenya) et Nadia Fettah, directrice générale de Saham Finances, (Maroc).

Le board se réunit physiquement deux fois par an, lors du Africa CEO Forum et lors du Women in Business Annual Leadership Meeting. Ses membres auront pour principal engagement d’initier et de guider les actions de l’initiative par leur expérience et par leur vision.

Retrouvez le programme en cliquant ici.

Fermer

Je me connecte