Sécurité

RDC : une écogarde tuée et deux touristes britanniques enlevés dans le parc des Virunga

Des rangers en train de patrouiller dans le parc national des Virunga, en RDC, le 12 août 2012. © Jerome Delay/AP/SIPA

Une écogarde a trouvé la mort et deux touristes britanniques ont été kidnappés vendredi lors d'une embuscade dans le parc des Virunga, dans la province du Nord-Kivu (nord-est de la République démocratique du Congo).

« Les jeeps circulaient sur la route nationale entre Goma et Rumangabo, lorsqu’ils ont été victimes d’une embuscade [vendredi 11 mai]», explique à Jeune Afrique sous couvert d’anonymat un haut responsable du parc.

« Une écogarde a succombé à ses blessures cet après-midi à l’hôpital, et deux touristes de nationalité britannique ont été kidnappés, a-t-il poursuivi. Un des chauffeurs, qui était porté disparu, vient tout juste d’être retrouvé. On ne connaît pas encore l’identité des assaillants, bien que ce soit une zone d’action des FDLR », les Forces démocratiques de libération du Rwanda.

Six morts en avril

Cette attaque survient après celle, particulièrement meurtrière, du 9 avril dernier. Un convoi avait alors été la cible d’une embuscade, faisant six morts et un blessé parmi les gardes.

Sanctuaire des célèbres gorilles de montagne, le parc national des Virunga est également le fief de nombreux groupes armés. Ces derniers n’hésitent pas à s’en prendre au parc et à son personnel, à l’image de son directeur Emmanuel de Merode, blessé dans une embuscade en mai 2014.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte