Ghana : à l’école du low cost

Par Jeune Afrique

Une salle de classe du réseau Omega Schools au Ghana. © Capture d'écran J.A.

Omega Schools est un réseau d'écoles privées moins cher que les établissements publics. Elle fournit gratuitement les cahiers, les uniformes et même les repas à la cantine. Son secret : traquer les coûts de gestion pour être rentable. Personnel, enseignement, cantine, bibliothèque… Tout est passé au peigne fin.

L’école tout compris et à la carte, c’est le concept d’Omega Schools. La société ghanéenne veut rendre l’école à la portée de toutes les bourses. Ici, on ne paye l’école que quand on y va directement à la grille : entre 350 et 400 francs CFA. C’est deux fois moins cher que les écoles du pays. Contrairement à ses concurrents, Omega fournit gratuitement les cahiers, les uniformes et même les repas à la cantine.

Le secret d’Omega Schools, c’est la réduction des coûts de gestion. Tous les matins, la directrice Florence Gyambibi, que l’on appelle ici « manager », passe dans toutes les salles de classe pour faire les comptes. Elle s’assure que le nombre total d’élèves présents correspond au montant collecté afin d’équilibrer les comptes de la journée. Ce décompte permet aussi de calibrer les besoins en nourriture du jour. Le repas représente 20% du prix du ticket d’entrée. Une importante source de dépense que l’école doit maîtriser.

Les autres économies sont réalisées sur un autre poste de dépense : les professeurs

Le siège d’Omega Schools est installé dans un immeuble au centre ville d’Accra. C’est là que sont imaginés l’ensemble des cours pour les 32 écoles du réseau. Les professeurs ne conçoivent pas eux-même leurs cours car la société recrute des personnes à peine sorties de l’enseignement secondaire. Elle leur dispense une formation et les paye entre 30 000 et 50 000 francs CFA. C’est trois fois moins qu’un professeur classique.

Ce sont 15 professeurs diplômés qui rédigent les contenus des cours. Les programmes sont conformes à la réglementation Ghanéenne. Le concept a déjà séduit 14 000 élèves dans le pays. L’an dernier, l’entreprise a dégagé un chiffre d’affaires de 650 millions de francs CFA grâce aux 32 écoles du réseau.

Un reportage de Réussite, une émission coproduite par Canal + et Galaxie Africa (groupe Jeune Afrique), diffusée tous les premiers samedi du mois sur Canal+ en Afrique et A+ en France.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici