Politique

Tchad : Idriss Déby Itno annonce des législatives en novembre 2018

Idriss Déby Itno, président de la République, lors d'une interview avec Jeune Afrique le 18 janvier 2017 au palais présidentiel. © Vincent Fournier/Jeune Afrique-REA

Les élections législatives au Tchad, initialement prévues en 2015, "auront lieu en novembre 2018", a annoncé vendredi le président Idriss Déby Itno lors d'une rencontre avec des opposants et dont les propos ont été rapportés par la radio d'État.

Le chef de l’État tchadien avait annoncé le 31 décembre la tenue d’élections législatives « en 2018 », sans en préciser le mois.

Ce scrutin a été repoussé à plusieurs reprises. La troisième législature à l’Assemblée devait se terminer le 21 juin 2015, mais une loi constitutionnelle l’avait prolongée.

En février 2017, les élections avaient été repoussées sine die, le président Déby arguant un manque de moyens. Il avait alors déclaré qu’elles n’auraient pas lieu avant 2019, suscitant la colère de l’opposition.

4ème République

Idriss Déby Itno a rencontré vendredi les représentants de différents partis d’opposition, dont le Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (Fonac), qui a rejeté les conclusions d’un récent forum sur les réformes institutionnelles, boycotté par toute l’opposition.

Fin mars, à l’issue de ce forum rassemblant de représentants de partis, des religieux et des acteurs sociaux, le Tchad avait décidé la mise en place d’une 4ème République et de se doter d’un « régime présidentiel ».

Lors de sa rencontre avec des opposants, Idriss Déby a aussi évoqué une possible réforme du Cadre national de dialogue politique (CNDP), structure chargée de préparer les élections et regroupant des membres de la majorité, de l’opposition et de la société civile.

Fermer

Je me connecte