Dossier

Cet article est issu du dossier «George Weah : les cent jours à la tête du Liberia»

Voir tout le sommaire
Politique

Liberia : à Abidjan, George Weah prône un renforcement des liens avec la Côte d’Ivoire

Le nouveau président libérien George Weah (G) et son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, le 4 avril 2018 à Abidjan en Côte d'Ivoire. © SIA KAMBOU / AFP

Lors de sa première visite en Côte d'Ivoire, le nouveau président libérien George Weah a indiqué mercredi qu'il souhaitait renforcer les relations du Liberia avec son voisin, saluant au passage certains aspects de l'expérience ivoirienne.

« Je suis ici pour renforcer nos relations. Nous voulons vous remercier pour votre soutien pendant les périodes de guerre, de crise que notre pays a connues, pour le refuge que fut la Côte d’Ivoire », a déclaré mercredi 4 avril George Weah devant la presse, aux côtés de son homologue ivorien Alassane Ouattara, lors de cette première visite « d’amitié et de travail » à Abidjan.

« Nous voulons collaborer, coopérer avec (votre) gouvernement (…) C’est pour ça que nous sommes là pour renforcer notre relation », a insisté le président libérien.

George Weah a affirmé qu’il souhaitait prendre exemple sur son voisin ivoirien : « L’agriculture, le cacao emploient beaucoup de jeunes en Côte d’Ivoire. On peut recréer ça. C’est comme ça que nous voulons faire grandir notre économie. Nous voulons exporter. Le Liberia est riche mais les Libériens sont pauvres », a poursuivi le président Weah.

Priorité à l’amélioration du réseau routier

Et d’assurer que l’amélioration de la connexion routière avec les autres pays de la sous-région reste un « un de ses premiers objectifs ». « Je sais ce que la connectivité peut faire pour le développement et le business », a-t-il dit, soulignant qu’un meilleur réseau routier était synonyme de croissance pour l’agriculture de son pays.

Le président ivoirien a promis pour sa part qu’il serait en « contact permanent » avec son homologue libérien. « Nous allons demander aux ministres de faire de même, a ajouté Alassane Ouattara, et proposer au président tout l’appui nécessaire dans le domaine de l’agriculture, des infrastructures notamment des routes et la fourniture d’électricité. Et, des domaines où la Cote d’Ivoire a fait des progrès importants ».

Le président libérien doit d’ailleurs visiter, jeudi matin, les installations de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte