Agroalimentaire

Succès pour le premier chocolat de pâtisserie 100% made in Côte d’Ivoire

Instant chocolat a été lancée en partie grâce à une campagne de crowdfunding. © Capture d'écran J.A.

Axel-Emmanuel Gbaou s’est lancé dans la transformation du chocolat en Côte d'Ivoire. Démarrée il y a deux ans grâce à une campagne de financement participatif, son entreprise peine aujourd’hui à répondre à la demande, en raison du manque de cacao disponible pour les acteurs locaux sur le marché.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao, avec 40% du marché mondial, mais seule une petite partie des fèves sont transformées sur place. La valeur ajoutée échappe donc en grande partie au pays.

Axel Emmanuel, 34 ans, a donc décidé de lancer Instant chocolat, une start-up spécialisée dans la fabrication de chocolat artisanal. Les fèves de cacao sont triées à la main et torréfiées par des femmes, épouses de planteurs, ce qui permet de leur fournir un emploi et un revenu complémentaire de celui de leur mari. Ce cacao de variété forastero est cultivé dans une coopérative pilote, Ecoya, dans le village de Kossou, près de Yamoussoukro.

Dans son laboratoire de production situé à Cocody, les employées emballent à la main chaque tablette. Elles travaillent en fonction des commandes et peuvent produire 1000 tablettes et 2000 pralinés par jour. Tout juste de quoi répondre à la demande.

Le secret du jeune entrepreneur, c’est d’avoir misé sur le 100% ivoirien. Il fabrique son chocolat lui-même, uniquement à base d’ingrédients issus de Côte d’Ivoire. Revendiquant un prix moitié moins cher que les grands chocolatiers internationaux, il vise les marchés local et international. Prochaine étape, automatiser sa production. Et pour cela, le jeune entrepreneur s’est lancé dans la recherche de financements.

Un reportage de Réussite, une émission coproduite par Canal + et Galaxie Africa (groupe Jeune Afrique), diffusée tous les premiers samedi du mois sur Canal+ en Afrique et A+ en France.

Fermer

Je me connecte