Sécurité

Mali : le Canada compte déployer ses Casques bleus en août

Un Casque bleu de la Minusma dans une rue de Tombouctou, le 19 septembre 2016 au Mali. © Sébastein Rieussec/AFP

Le Canada compte déployer son contingent de Casques bleus au Mali vers le mois d'août, a indiqué dimanche le ministre de la Défense Harjit Sajjan.

Ottawa a annoncé le 19 mars sa décision de déployer pendant un an une force d’appui aérienne avec des hélicoptères et des Casques bleus dans le cadre de la mission de stabilisation des Nations unies au Mali (Minusma).
Mais le gouvernement n’avait pas donné de date, indiquant qu’elle serait fixée après consultations avec l’ONU.

Dans un entretien à la chaîne CTV, Harjit Sajjan a précisé que les autorités canadiennes comptaient envoyer leurs Casques bleus au Mali « cet été ».
« Nous visons le mois d’août (…) l’objectif est de procéder au déploiement vers cette date », a-t-il dit, reconnaissant qu’il s’agirait d’une « mission très dangereuse ».

La force canadienne doit comprendre deux hélicoptères Chinook de transport et de logistique et quatre hélicoptères Griffon, ainsi qu’un contingent de militaires à parité entre hommes et femmes.

Créée en 2013, la Minusma compte environ 12.000 Casques bleus et plus de 150 d’entre eux ont été tués dans le cadre des opérations au Mali, ce qui en fait actuellement la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus dangereuse dans le monde.

Fermer

Je me connecte