Télévision : Naspers a-t-il refusé l’offre de Vivendi pour le rachat de Multichoice ?

Par Jeune Afrique

Le siège de Canal + dans le quartier ACE 2000, à Bamako (Mali), le 03 Septembre 2014. © Tanya Bindra

Le sud-africain Naspers et le français Vivendi ne sont pas parvenus à s'entendre sur le rachat de Multichoice (DStv). Une offre d'un milliard de dollars aurait été jugée insuffisante.

Selon les informations de BFM Business, l’offre de rachat de Vivendi, qui aurait proposé plus d’un milliard de dollars pour le rachat de Multichoice (DStv, M-Net et SuperSport), a été écartée par la maison mère de ce dernier, le groupe sud-africain de médias et de technologie Naspers.

Le bouquet sud-africain de chaînes de télévision, avec une présence dans plus de 48 pays et 4,6 millions d’abonnés payants, est principalement implanté en Afrique anglophone. Ce réseau aurait été complémentaire de Canal +, qui est bien implantée en Afrique francophone avec près de 3,5 millions d’abonnés et qui possède une stratégie de développement ambitieuse. Lors de la présentation de ses résultats annuels, en février 2017, Canal + avait notamment annoncé le lancement au cours de l’année en Côte d’Ivoire d’une chaîne de divertissement gratuite sur la TNT et le bouquet « Easy TV », sur la TNT payante.

Vivendi ne commente pas

Contacté par Jeune Afrique, Vivendi « ne fait pas de commentaires » dans ce dossier, sans pour autant démentir les informations de BFM Business qui ont été largement reprises dans la presse spécialisée internationale. Le bouquet sud-africain avait été mis en vente l’an dernier par Naspers après des résultats décevants. Depuis sa situation s’est rétablie et Naspers ne semble plus disposé à vendre facilement sa filiale.

D’après Bloomberg, Naspers a vendu le 22 mars une participation de 2 % dans la société chinoise Tencent, notamment propriétaire de WeChat, pour un montant de 9,8 milliards de dollars. Ces fonds seront utilisés pour améliorer le bilan de l’entreprise et investir. L’investissement de 32 millions de dollars que Naspers a fait en 2001 dans Tencent, dont il possède 31,2 %, est aujourd’hui valorisé à 175 milliards de dollars.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici