Côte d’Ivoire-Football : Yaya Touré ne viendra pas

Yaya Touré, sous le maillot de Manchester City lors d'une rencontre face à Manchester United le 12 avril 2015. © Jon Super/AP/SIPA

Trois ans après sa dernière sélection, Yaya Touré (34 ans) aurait dû effectuer son grand retour chez les Éléphants à l’occasion des matches amicaux face au Togo et à la Moldavie, les 24 et 27 mars à Beauvais. Mais le joueur a finalement renoncé, officiellement pour des raisons familiales…

Les Togolais et les Moldaves pensaient donc croiser un monument du football africain sur la pelouse du stade Pierre-Brisson de Beauvais. Car cela aurait coïncidé, presque trois ans jour pour jour, avec la 102e sélection du Citizen, toujours en match amical face à la Guinée équatoriale (1-1) à Abidjan, le 29 mars 2015.

Aucune explication

Mais ceux qui espéraient éventuellement échanger leur maillot avec Yaya Touré rentreront chez eux déçus. Le milieu de terrain, qui était attendu lundi à l’Hôtel Auberge du Jeu de Paume, un luxueux établissement (5 étoiles) situé à Chantilly, dans l’Oise, où une chambre individuelle avait été réservée à son intention, n’est jamais venu. « Toute la semaine, la chambre a été bloquée au cas où il vienne », rapporte une source.

Même son frère aîné Kolo, qui fait partie du staff technique, ne semblait avoir aucune explication

Pendant plusieurs jours, Yaya Touré n’a donné aucune nouvelle à Ibrahim Kamara, le sélectionneur par intérim, ni à Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). « Le plus surprenant, c’est que même son frère aîné Kolo, qui fait partie du staff technique des Éléphants, ne semblait avoir aucune explication »,  poursuit cette source.


>>> A LIRE – Côte d’Ivoire – Football : Drogba, Touré, Barry, Kalou… Que deviennent les grands noms des Éléphants ?


Yaya Touré, après la victoire de la Côte d’Ivoire à la CAN 2015. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Entre Yaya Touré et Diallo, c’était assez tendu depuis l’affaire des primes de la CAN 2015

Kamara est resté injoignable, alors que Diallo, qui a répondu à notre appel jeudi en milieu de matinée en proposant une conversation téléphonique le même jour à 15 h, est depuis resté sourd à nos appels et à nos SMS. « Parce qu’ils n’ont rien à dire. Ils ont été pris de court, tout simplement », ajoute cette même source.

Imprévisible

Jeudi matin, des médias anglais ont évoqué « des raisons personnelles » pour justifier l’absence de Yaya Touré en France. Quelques heures plus tard, l’intéressé confirmait cette information via un tweet  publié sur son compte officiel.

« Malheureusement je ne pourrais pas participer au match de la Côte d’Ivoire pendant la semaine internationale. Ma famille besoin de moi en ce moment et j’espère que les supporters comprendront. Je souhaite le meilleur à toute l’équipe! »

Des explications dont il faudra bien se contenter. « Il est effectivement  possible qu’il rencontre des problèmes familiaux. Mais il faut aussi savoir qu’entre Yaya Touré et Diallo, c’était assez tendu depuis l’affaire des primes de la CAN 2015. Même si on peut penser que si Yaya a annoncé qu’il était de nouveau disposé à jouer pour son pays, alors qu’il avait pris sa retraite internationale en 2016, c’est que les relations s’étaient décrispées. C’est comme ça avec Yaya. Il est imprévisible. Il fait un peu comme il veut », résume un ancien membre de la sélection.

Soyons optimiste, car son expérience serait très précieuse

Aujourd’hui, les choses sont claires : le milieu de terrain de Manchester City ne sera pas sur le terrain ni contre le Togo, ni contre la Moldavie. Reste à savoir si la Côte d’Ivoire, qui devrait jouer un ou deux matchs en mai et en juin, pourra compter sur lui.

« Normalement, puisqu’il a dit qu’il reviendrait, on peut le croire. Soyons optimiste, car son expérience serait très précieuse », assure une source interne. Car le 7 septembre, elle se rendra au Rwanda, dans le cadre de la deuxième journée des qualifications pour la CAN 2019. Un match déjà important, après la défaite inaugurale concédée face à la Guinée (2-3), le 10 juin dernier, à Bouaké, la ville natale d’un certain Touré Yaya…

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici