Dossier

Cet article est issu du dossier «Sahel : Iyad Ag Ghaly, l'insaisissable»

Voir tout le sommaire
Sécurité

Infographie : les organisations jihadistes gagnent du terrain au Mali

Des djihadistes d'Ansar Eddine, mouvement allié à Aqmi. © Reuters

Quelles sont les organisations jihadistes implantées au Mali ? Qui sont leurs chefs ? Quelles sont leurs zones d'influence, au Mali et dans les pays voisins ? Découvrez les réponses en une infographie interactive.

En revendiquant les attaques de l’ambassade de France au Burkina Faso et de l’état-major le 2 mars, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) qui regroupe plusieurs organisations terroristes implantées dans le nord du Mali a montré sa puissance de frappe à l’extérieur des frontières maliennes.

Les groupes jihadistes qui ont pris le contrôle du nord du Mali ont été en partie repoussé par les différentes opérations militaires internationales déployées sur le terrain. Mais des régions entières restent sous la coupe de groupes aux alliances fluctuantes.

Face à cette nébuleuse d’organisations, dont les zones d’influences se chevauchent, se croisent et tendent à s’étendre sur le centre du Mali et au-delà même des frontières, la force conjointe du G5 Sahel – qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad – cherche encore ses financements.

Retrouvez ces groupes, leurs zones d’influence et leurs leaders en une infographie interactive.

© Carte Chistophe Chauvin pour Jeune Afrique

Fermer

Je me connecte