Diplomatie

Kenya : Rex Tillerson se recueille sur le lieu de l’attentat de 1998

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson lors de la cérémonie en l'hommage des victimes de l'attaque contre l'ambassade américaine à Nairobi en 1998, le 11 mars 2018. © Ben Curtis/AP/SIPA

Le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, a participé dimanche dans le centre de Nairobi à une cérémonie marquant le 20e anniversaire de l'attentat contre l'ambassade des États-Unis dans la capitale kényane.

M. Tillerson a d’abord déposé une gerbe devant le mémorial commémorant l’événement, sur lequel sont inscrits les noms des 213 victimes, puis s’est recueilli quelques instants. Il a ensuite prononcé un court discours, avant de serrer les mains de survivants.

« Aux survivants présents, s’il vous plaît sachez que le peuple américain se rappelle votre service et votre sacrifice, de même pour ceux qui ne sont plus avec nous aujourd’hui et ont été à jamais perdus. Nos cœurs sont avec ceux qui ont perdu leur famille, leurs amis et leurs collègues en cette journée tragique », a-t-il déclaré.

« Notre engagement est inébranlable »

« Alors que notre travail continue pour en finir avec le terrorisme, ceux qui ont cherché à nous diviser ont échoué », a-t-il ajouté. « Notre engagement à travailler ensemble, Américains et Kényans, est inébranlable. Il est durable. (…) Nous n’oublierons jamais les noms sur ce mur. »

Le 7 août 1998, deux véhicules piégés avaient explosé quasi simultanément près des ambassades des États-Unis à Nairobi et à Dar es-Salaam, la capitale économique de la Tanzanie, faisant 224 morts et plus de 5 000 blessés.

Attentats revendiqués par Al-Qaïda

La déflagration dans le centre de Nairobi avait fait 213 morts et provoqué des dégâts dans 40 immeubles environnants. Les deux attentats avaient été revendiqués par Al-Qaïda.

Rex Tillerson effectue sa première tournée en Afrique. Il l’a débutée mercredi en Ethiopie, s’est rendu vendredi matin à Djibouti et est arrivé en fin d’après-midi au Kenya. Il doit aller lundi au Tchad et mardi au Nigeria. Souffrant, le secrétaire d’État avait annulé son programme de samedi à Nairobi.

Fermer

Je me connecte