Politique

Présidentielle au Cameroun : après Beyrouth, Akere Muna fait escale à Paris

Akere Muna, avocat camerounais, alors président du Conseil économique, social et culturel de l'Union africaine, et vice-président de Transparency International, le 9 mars 2011 © Nicolas Eyidi/Jeune Afrique

Akere Muna, candidat à l'élection présidentielle camerounaise et également figure de la lutte anticorruption, a été reçu le 24 février à Paris. Avec son mouvement Now !, celui-ci s'appuie notamment sur le réseau de François Meynent, un militant du président français Emmanuel Macron.

Akere Muna, candidat à la présidentielle camerounaise, est arrivé à Paris ce samedi 24 février en provenance de Beyrouth – où il avait été reçu par le Premier ministre, Saad Hariri.


>>> A LIRE – Présidentielle au Cameroun : Akere Muna a rencontré plusieurs chefs d’État au sommet de l’UA


En France, il s’appuie notamment sur le réseau de François Meynent pour dynamiser la branche locale de son mouvement, Now !, formée autour d’ex-soutiens de LREM, le parti du chef de l’État français, Emmanuel Macron.

Présidentielle en octobre 2018

Selon nos informations, François Meynent devrait notamment plancher sur des propositions concernant les politiques de création d’emploi à destination des jeunes et des populations rurales.

Le 16 janvier dernier, Akere Muna a été nommé comme étant le candidat unique des partis signataires de sa « Plateforme pour la Nouvelle République », pour la présidentielle prévue en octobre 2018.

Fermer

Je me connecte