Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Objectif Mondial 2018»

Consulter le sommaire

Mondial 2018 : les Africains en piste pour les matchs amicaux

Un supporters sénégalais lors de la CAN 2017 à Libreville. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Les cinq sélections africaines qualifiées pour la Coupe du monde 2018 (Égypte, Maroc, Nigeria, Sénégal, Tunisie) disputeront chacune deux matchs amicaux en mars, à l’occasion de la première semaine internationale de l’année. Voici leur programme.

• Égypte

Mohamed Salah célèbre avec les autres joueurs de l’équipe nationale la qualification de l’Égypte pour le Mondial 2018, le 8 octobre 2017. © Nariman El-Mofty/AP/SIPA

Pour leur grand retour en phase finale d’une Coupe du monde, vingt-huit ans après leur dernière apparition en Italie (1990), les Pharaons ont décidé de débuter leur préparation avec une tonalité 100 % européenne. Les Égyptiens s’installeront pendant neuf jours à Zurich, en Suisse. Ils y disputeront deux matchs amicaux face au Portugal, champion d’Europe en 2016 le vendredi 23 mars à 20 heures, puis la Grèce, championne d’Europe en 2004, le mardi 27 mars à 19 heures.

Initialement, l’Égypte devait affronter la Bulgarie à cette date. Les deux rencontres se disputeront au stade du Letzigrund. Rappelons qu’au premier tour du Mondial, les coéquipiers de Mohamed Salah auront comme adversaires la Russie, l’Arabie saoudite et l’Uruguay.


>>> A LIRE – Mondial 2018 : l’année des grands retours pour l’Afrique


• Maroc

Des supporteurs marocains célèbrent la qualification de leur équipe nationale pour les Coupe du monde de football de 2018, le 11 novembre 2017 à Rabat, la capitale. © AP/Sipa/Mosa’ab Elshamy

Les Marocains, qui ont hérité de l’Espagne, du Portugal et de l’Iran au premier tour, ont choisi deux adversaires assez différentes pour leurs premiers tests, à un peu moins de trois mois de la phase finale. Ils affronteront tout d’abord la Serbie, également qualifiée. La rencontre aura lieu à Turin, le vendredi 23 mars. Le coup d’envoi sera donné à 20 heures.

Puis les Lions de l’Atlas fileront à Casablanca, où ils prépareront leur match face à l’Ouzbékistan, prévu le mardi 27 mars au stade Mohammed V, un adversaire au profil de jeu assez similaire avec celui de l’Iran. L’horaire du coup d’envoi n’a pas encore été fixé.

• Nigeria

L’équipe nigériane lors du match face à l’Argentine le 14 novembre 2017. © Sergey Pivovarov/AP/SIPA

Le sélectionneur allemand Gernot Rohr, qui a assisté au parcours de Super Eagles locaux au Maroc à l’occasion du Championnat d’Afrique des nations, où le Nigeria a atteint la finale face au pays organisateur (0-4), pourrait convoquer quelques joueurs lors de la tournée européenne de mars, en vue de la Coupe du monde où ils retrouveront l’Argentine l’Islande et la Croatie.

Les champions d’Afrique 2013 joueront d’abord face à la Pologne, le vendredi 23 mars à Wroclaw (20 h 45). Puis, c’est en Angleterre que les Nigérians disputeront leur second match amical, face à la Serbie. La rencontre aura lieu le mardi 27 mars (horaire à fixer) au Hive Stadium de Londres, une enceinte de 5200 places située au nord-ouest de la capitale anglaise et où évolue habituellement le FC Barnet (League Two, Quatrième division). Le Nigeria a déjà évolué dans ce stade, le 23 mars 2017, face au Sénégal (1-1).

• Sénégal

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal lors de la CAN 2017 à Libreville. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Le Sénégal, qui a hérité de la Pologne, du Japon et de la Colombie pour son retour en phase finale, a bouclé ce lundi son agenda pour le mois de mars. On savait déjà  que les Lions de la Teranga affronteront la Bosnie-Herzégovine, le mardi 27 mars. Le match aura lieu en France, probablement en Île-de-France, ou éventuellement au Havre, où Aliou Cissé avait fait ses débuts au poste de sélectionneur, en mars 2015, face au Ghana (2-1), grâce à un doublé de Moussa Konaté.

Jeune Afrique a appris que c’est au Maroc que le Sénégal débutera l’année, le vendredi 23 mars, contre l’Ouzbékistan. Les deux formations se retrouveront à Rabat ou à Casablanca, là où les Ouzbeks affronteront le Maroc quatre jours plus tard.


>>> A LIRE – Plus jeunes, plus grands, plus internationaux : qui sont les Africains du Mondial 2018 ?


• Tunisie

L’équipe tunisienne, le 11 novembre 2017 à Tunis, face à la Libye. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Du 1er au 18 janvier, Nabil Maâloul, le sélectionneur des Aigles de Carthage, a emmené ses joueurs locaux – qui composent plus de la moitié de l’effectif de l’équipe – en stage à Doha, au Qatar. Sur place, les Tunisiens ont disputé deux matchs amicaux, face à Al-Duhail SC (0-1), puis à Al-Mesaimeer, une formation de Ligue 2 (6-0).

Au mois de mars, ils recevront d’abord l’Iran, le vendredi 23 mars à 19 heures, au stade de Radès. Puis les Nord-Africains effectueront un court voyage d’à peine une heure trente pour rejoindre la Côte d’Azur et Nice, où ils croiseront le Costa Rica, le mardi 27 mars. Le coup d’envoi sera donné à 19 heures. Les champions d’Afrique 2004 affronteront au premier tour du Mondial l’Angleterre, la Belgique et le Panama.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici