G5 Sahel : Maman Sidikou remplace Najim Elhadj Mohamed

Par Jeune Afrique

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Maman Sidikou, s'adressant au Conseil de sécurité © Monusco/Flickr

Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou.

Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou.


>>> A LIRE – Ce qu’il faut retenir du sommet du G5 Sahel à Niamey


Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE) en tête, qui lui reprochaient son manque d’entregent, la fréquence de ses voyages et un fort intérêt pour les questions de développement, au détriment de celles portant sur la défense et la sécurité.

Ancien patron de la Monusco (la mission de l’ONU en République démocratique du Congo), Maman Sidikou a également été ministre des Affaires étrangères et a dirigé l’Amisom, la mission de l’Union africaine en Somalie, de 2014 à 2015.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici