Dossier

Cet article est issu du dossier «Africa CEO Forum 2018 : l'heure de la transformation»

Voir tout le sommaire
Entreprises & marchés

La transformation du secteur privé africain au programme du Africa CEO Forum 2018

Panel finance du Africa CEO Forum 2016, à Abidjan. © Éric Larrayadieu/Africa CEO Forum/JA.

Le Africa CEO Forum a dévoilé le programme de sa 6e édition, qui se tiendra les 26 et 27 mars prochains à Abidjan. À cette occasion, plus de 1 200 personnalités, décideurs clés de l’industrie, de la finance et de la politique, venues de plus de 60 pays, se réuniront dans le plus grand rendez-vous du secteur privé africain.

La 6e édition du Africa CEO Forum, qui se tiendra cette année à Abidjan, aura pour thème « Champions africains : l’heure de la transformation ».  Les coorganisateurs de cet événement, à savoir Jeune Afrique Media Group, éditeur de Jeune Afrique et de The Africa Report, et Rainbow Unlimited, société suisse spécialisée dans l’organisation d’événements de promotion économique, en ont dévoilé la programmation ce 7 février.

Au travers d’une vingtaine de sessions sectorielles et géographiques, d’études de cas présentées par des dirigeants de grandes entreprises, de témoignages, d’ateliers stratégiques, de groupes de travail thématiques (notamment sur le leadership féminin et les jeunes entrepreneurs), l’édition 2018 du Africa CEO Forum entend faire entrer le secteur privé dans une nouvelle ère et faire des dix prochaines années de croissance celles de la transformation entrepreneuriale africaine. Les opportunités gazières ou encore la place du secteur privé dans l’économie de la santé seront quelques-uns des sujets abordés durant les deux journées de rencontres.

Faire des révolutions digitales un tremplin économique sans précédent

« Depuis près de deux décennies, le secteur privé africain s’est fortement développé, montrant ces dernières années sa capacité à résister à une période de fort ralentissement économique. Mais le nombre d’entreprises leaders reste encore faible et leur taille insuffisante, comparé aux autres grandes régions émergentes du monde », constatent les organisateurs, qui entendent permettre aux participants du forum de réfléchir à des plans d’action pour favoriser la transformation des grandes entreprises du continent.

Alors que la reprise économique se confirme, les bouleversements technologiques sans précédent connus à travers le monde peuvent permettre aux champions africains de croître plus vite encore, d’augmenter leur compétitivité et de se hisser à la hauteur de la concurrence mondiale. Tout en faisant peser un risque en matière de création d’emplois industriels, les révolutions digitales rendent en effet possibles des accélérations sans précédent dans de nombreux domaines : inclusion financière, logistique, accès à la santé ou à l’éducation, compétitivité agricole, innovations…

Montage Jeune Afrique

Parmi les personnalités qui rythmeront les débats : le président ivoirien Alassane Ouattara, le directeur général d’IFC (partenaire de l’événement) Philippe Le Houérou, le fondateur et président de Zenith Bank Jim Ovia, le directeur général de l’OMS Tedros Ghebreyesus, le PDG d’Unilever Paul Polman, le PDG d’Eni Claudio Descalzi, le président exécutif d’OTMT Naguib Sawiris, le président d’Afreximbank Benedict Oramah, le président de Massmart Kuseni Dlamini, le PDG d’Attijariwafa Bank Mohamed El Kettani, le PDG de MSC Diego Aponte, le PDG d’IDC Geoffrey Qhena, le président de Label’Vie Zouhaïr Bennani, la directrice générale du Groupe NSIA Janine Kacou Diagou, la directrice générale de Vodafone Ghana Yolanda Cuba, le PDG de Sanlam Junior Ngulube, le président de Cevital Issad Rebrab, le PDG de Condor Abderrahmane Benhamadi, le président de Sifca Alassane Doumbia, le PDG Afrique et Moyen-Orient d’Orange Bruno Mettling, le PDG de Ghana Oil Company Patrick Akorli, le PDG de Seplat Petroleum Austin Avuru, le PDG de Kenya Commercial Bank Group Joshua Oigara, le PDG de South African Airways Vuyani Jarana, le PDG de United Capital Oluwatoyin Sanni ou encore le PDG de Sahara Group Tonye Cole.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte