Pétrole & Gaz

Exploration pétrolière au Maroc : les partenaires de l’Onhym ont investi 109 millions d’euros en 2017

Image d'illustration © Pixabay

Au cours de l'année 2017, les entreprises partenaires de l'Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) ont dépensé 1,24 milliard de dirhams (109 millions d'euros) pour rechercher des hydrocarbures dans le sous-sol marocain. Des investissements qui, pour l'instant, tardent à porter leurs fruits.

La quête de l’or noir dans le sous-sol marocain se poursuit, même si les résultats ne sont pas encore totalement satisfaisant. Les entreprises partenaires de l’Onhym ont ainsi investi 1,24 milliard de dirhams (109 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière en 2017, a révélé Amina Benkhadra, sa directrice générale.

Le conseil d’administration de l’institution publique s’est tenu le 2 février à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement Saadeddine El Othmani. Ces dépenses devraient s’accroître à 1,46 milliard de dirhams en 2018, soit une progression de 18 %.

25 milliards de dirhams depuis 2000

Avec 22 permis onshore, 77 offshore, 3 autorisations de reconnaissance – dont 1 en offshore – et 9 concessions d’exploitation, c’est plus de 170 000 km² du territoire marocain qui sont couvert par la recherche d’hydrocarbures.

En partenariat avec l’Onhym, 21 entreprises ont réalisé des forages à la fin 2017. La dynamique dans le domaine de l’exploration pétrolière est donc assez soutenue au Maroc, avec presque 25 milliards de dirhams (2,2 milliards d’euros) d’investissement au cours des 17 dernières années.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte