Algérie : grève surprise du personnel navigant d’Air Algérie

Par Jeune Afrique avec AFP

Les bureaux d'Air Algérie à Paris. © Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

Plusieurs avions n'ont pas pu décoller ce lundi matin de l'aéroport d'Alger, en raison d'un mouvement du personnel. Ils demandent la révision de leur grille des salaires.

De nombreux avions d’Air Algérie étaient cloués au sol ce lundi 22 janvier, notamment à Alger, en raison d’une grève surprise du personnel navigant, a indiqué la compagnie aérienne nationale dans un communiqué. « Air Algérie a été surprise ce matin par une grève surprise illégale. Aucun vol n’a décollé d’Alger », a déclaré Mounia Bertouche, directrice de la communication de la compagnie, sur la radio nationale.

« La grève n’a pas été largement suivie à Annaba et Oran (4e et 2e villes d’Algérie, respectivement situées à 550 km à l’est et 400 km à l’ouest d’Alger) où des vols ont pu décoller », lit-on également dans ce communiqué, qui ne donne pas d’autres précisions sur le reste de son réseau.

De son côté, le Syndicat du personnel navigant commercial (PNC) n’était pas joignable dans l’immédiat.

Selon l’agence nationale de presse APS, « le personnel navigant commercial d’Air Algérie a lancé lundi matin une grève », pour réclamer notamment une « révision de la grille des salaires ».

« En raison de ce débrayage […] plusieurs vols internationaux et nationaux de la compagnie aérienne nationale ont été annulés », poursuit l’APS, sans donner plus de précisions.

Pagaille à l’aéroport d’Alger

Plusieurs chaînes de télévision ont diffusé des images de pagaille dans le hall de l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger, où l’on voit notamment une foule se presser devant les comptoirs d’Air Algérie, sans personnel visible.

Selon le site d’information Maghreb Emergent, des vols devant relier Alger à « Paris, Barcelone, Lisbonne et d’autres destinations ont été enregistrés dans la matinée, mais les avions n’ont pas pu décoller ».

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici