L’assureur Allianz revoit sa stratégie au sud du Sahara

Par Jeune Afrique

Delphine Maïdou, 40 ans, est PDG d'Allianz Global Corporate & Specialty Africa. © Creative Foto Worx

L'assureur allemand Allianz revoit sa stratégie au sud du Sahara. C'est à la Burkinabè Delphine Maidou, PDG d'AGCS Africa, que revient la charge de coordonner ces efforts.

Encouragé par le gain de plusieurs gros contrats cette année – notamment au travers de sa filiale Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), qui couvre désormais les dommages des groupes sud-africains de télécoms MTN et d’électricité Eskom -, l’assureur allemand revoit sa stratégie au sud du Sahara. C’est la Burkinabè Delphine Maidou, PDG d’AGCS Africa, basée à Johannesburg, qui est chargée de coordonner ce projet.

Dans un premier temps, il s’agit pour Allianz de mieux partager les informations entre ses filiales présentes en Afrique subsaharienne (assurance aux particuliers, aux industriels, réassurance, assurance-crédit), afin d’être capable de parler d’une seule voix à ses clients. Cette évolution profitera notamment à Euler Hermes, sa filiale spécialisée dans l’assurance-crédit, qui ouvrira un bureau en Afrique du Sud au mois de janvier.

Lire aussi : 

Assurances : portraits d’anges gardiens africains

Allianz Africa, un centenaire très actif

Le marocain Saham s’implante au Nigeria

Exclusif : Axa a voulu s’offrir le marocain Saham