Sénégal : nommé Premier ministre, Mahammed Dionne succède à Aminata Touré

Par Jeune Afrique

Mahammed Dionne, le nouveau Premier ministre du Sénégal. © http://www.gouv.sn

Le président sénégalais a nommé dimanche Mahammed Dionne au poste de Premier ministre. Ce fidèle parmi les fidèles de Macky Sall remplace Aminata Touré, limogée le 4 juillet, moins d'une semaine après les élections municipales et départementales du 29 juin.

Mahammed Dionne, un ancien fonctionnaire à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) âgé de 54 ans, succède à Aminata Touré au poste de Premier ministre. Il a été nommé dimanche 6 juillet par le président sénégalais, Macky Sall.

"Le chef de l’État m’a donné (…) une feuille de route qui peut se décliner en deux mots : au travail", a-t-il déclaré à la presse à la sortie de son audience avec le chef de l’État. "Au travail pour que sa vision d’un Sénégal émergent dans la solidarité et l’État de droit soit une réalité", pour "le développement d’un secteur aussi important que l’agriculture", "pour que la paix règne dans ce pays, dans la sécurité et l’État de droit", entre autres chantiers, a-t-il affirmé.

>> Lire aussi : Après la déroute des élections locales, Macky Sall "limoge" Mimi Touré

Ce technocrate était depuis mars ministre conseiller à la présidence chargé du suivi de l’exécution d’un plan de développement économique et social visant à faire du pays une économie émergente à l’horizon 2035, dit "Plan Sénégal émergent (PSE)". En février à Paris, Dakar a obtenu des engagements financiers internationaux de 5,6 milliards d’euros pour la mise en oeuvre du PSE.

Ingénieur spécialisé en économie appliquée, il a notamment travaillé dans une banque ouest-africaine et à l’ambassade du Sénégal en France. Il est réputé travailleur, discret et très proche du président Macky Sall dont il a été directeur de cabinet lorsqu’il était Premier ministre puis président de l’Assemblée nationale de 2004 à 2008, durant la présidence d’Abdoulaye Wade.

Mahammed Dionne est le troisième Premier ministre de l’ère Macky Sall, après Abdoul Mbaye, ex-banquier qui a été chef du gouvernement 17 mois, et Mme Aminata Touré, ex-ministre de la Justice, en poste pendant dix mois.

>> Lire aussi : Lourde défaite pour Macky Sall aux élections locales

Elle a été limogée le 4 juillet, moins d’une semaine après les élections municipales et départementales du 29 juin défavorables au pouvoir en place. À Grand-Yoff, commune de la capitale sénégalaise, la liste qu’Aminata Touré dirigeait a été devancée par une coalition dissidente emmenée par le maire sortant de Dakar, Khalifa Sall.

Les résultats complets officiels des élections locales n’étaient pas connus jusqu’à dimanche soir. D’après des chiffres rapportés par de nombreux médias locaux, l’APR a perdu de grandes villes comme Dakar et plusieurs ministres ont été battus dans leurs propres circonscriptions.

"Personne n’a gagné, personne n’a vraiment perdu" à l’issue de ces locales, a résumé Abdoulaye Bamba Diallo, éditorialiste et politologue sénégalais pour qui les élus "viennent de tous les camps et de tous les bords. Tous les camps politiques devraient être satisfaits de n’avoir pas subi une bérézina électorale".

(Avec AFP)

_________________

La composition du nouveau gouvernement sénégalais :

1.     Madame Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé et de l’Action sociale
2.     Monsieur Augustin TINE, Ministre des Forces Armées
3.     Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique,
4.     Monsieur Sidiki KABA, Garde des Sceaux,  Ministre de la Justice,
5.     Monsieur Mankeur NDIAYE, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur,
6.     Monsieur Amadou BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du plan,
7.     Monsieur Papa Abdoulaye SECK, Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural,
8.    Madame Mariama SARR, Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance,
9.    Monsieur Diène Farba SARR, Ministre du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie,
10.    Monsieur Oumar YOUM, Ministre de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, porte parole du Gouvernement,
11.    Monsieur Mansour FAYE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement,
12.    Monsieur Aly Ngouille NDIAYE, Ministre de l’Industrie et des Mines,
13.    Monsieur Mansour Elimane KANE, Ministre des infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement,
14.    Monsieur Abdoulaye BALDE, Ministre de l’Environnement et du développement durable,
15.    Monsieur Mary Teuw NIANE, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche,
16.    Monsieur Serigne Mbaye THIAM, Ministre de l’Education Nationale,
17.    Monsieur Alioune SARR, Ministre du Commerce, du secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME,
18.    Monsieur Oumar GUEYE, Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime,
19.    Monsieur Yaya Abdoul KANE, Ministre des postes et des télécommunications,
20.    Madame Aminata MBENGUE Ndiaye, Ministre de l’Elevage et des productions animales,
21.    Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, Ministre du Tourisme et des Transports Aériens,
22.    Madame Khoudia MBAYE, Ministre de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’Etat,
23.    Monsieur Mbagnick NDIAYE, Ministre de la Culture et de la Communication,
24.    Monsieur Mansour SY, Ministre du Travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions,
25.    Madame Maimouna NDOYE SECK, Ministre de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables,
26.    Monsieur Mamadou TALLA, Ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat,
27.    Monsieur Mame Mbaye NIANG, Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne,
28.    Monsieur Matar BA, Ministre des Sports,
29.    Madame Viviane Laure Elisabeth BAMPASSY, Ministre de la Fonction Publique, de la Rationalisation des effectifs et du renouveau du service public,
30.    Monsieur Khadim DIOP, Ministre de l’intégration Africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne Gouvernance,
31.    Monsieur Birima MANGARA, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie et des Finances et du Plan, Chargé du Budget,
32.    Monsieur Moustapha DIOP, Ministre Délégué auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Chargé de la Micro-finance et de l’Economie solidaire,
33.    Madame Fatou TAMBEDOU, Ministre délégué auprès du Ministre du renouveau urbain, de l’Habitat et du cadre de vie, chargé de la restructuration et de la requalification des banlieues

Et sont nommés secrétaires d’Etat :

–    Monsieur Souleymane Jules DIOP, Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur,
–   Monsieur Moustapha Lo DIATTA, Secrétaire d’Etat à l’Accompagnement et à la mutualisation des Organisations Paysannes,
–    Monsieur Diène Faye, Secrétaire d’Etat à l’hydraulique Rurale,
–    Monsieur Yakham MBAYE, Secrétaire d’Etat à la Communication,
–    Monsieur Abdou Ndéné SALL, Secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire national,
–    Monsieur Youssou TOURE, Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation et à la Promotion des langues nationales.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici