Côte d’Ivoire : le RDR affiche son unité à la première réunion de son nouveau comité de direction

La présidente du Rassemblement des républicains (RDR), Henriette Dagri Diabaté. © Wikimedia Commons

Petites blagues et grands sourires. Pour la première réunion de son nouveau comité de direction, ce vendredi 5 janvier 2018 à Cocody (Abidjan), le Rassemblement des républicains, parti au pouvoir, a affiché son unité. Objectif : préparer l’occupation du terrain, en vue des prochaines élections locales.

C’était une réunion très attendue, aussi bien par les militants, que par les observateurs. En définitive, elle s’est tenue, dans un environnement bon enfant, signe que l’unité, du moins apparente, est de retour au sein du parti du président Alassane Ouattara.

« Nous avons eu à aborder toutes les questions qu’on voulait aborder pour préparer la suite de nos travaux de réflexions et d’occupation de terrain », a déclaré à la presse Henriette Dagri Diabaté, entourée de presque tous les vice-présidents, la secrétaire générale Kandia Camara et les secrétaires généraux délégués, qui constituent le comité de direction et qui ont été conviés à cette rencontre, y compris Guillaume Soro, président de l’assemblée nationale. Ce dernier participait à l’une de ses premières réunions de direction depuis qu’il a pris sa carte du parti, en 2011.

« Le RDR a toujours été uni »

En septembre dernier, Guillaume Soro avait boycotté le congrès du parti, organisé à Abidjan, qui avait vu la nomination par Alassane Ouattara, d’Henriette Dagri Diabaté, 83 ans, membre fondatrice du parti, réputée modérée et respectée par les animateurs de tous les courants (notamment ex-Forces nouvelles, proches de Soro), au sein du parti. Pour la nouvelle secrétaire générale, « le RDR a toujours été uni. C’est vrai qu’il y a  eu beaucoup de bruit, mais avec ce tableau, cela démontre que le RDR est une famille unie autour du président d’honneur, Alassane Ouattara et d’Henriette Dagri Diabaté ».

Pour cette première réunion, les responsables du parti ont planché sur « la construction du parti unifié, une des résolutions fortes du troisième congrès ordinaire et l’organisation des élections municipales, régionales et sénatoriales », qui pourraient se tenir en avril prochain, a indiqué Diabaté. Cette dernière a instruit le comité de direction sur la méthode de travail qu’elle compte employer durant son mandat et a donné des orientations générales aux vice-présidents. Dans les prochains jours, elle compte délivrer des feuilles de route résumant les différentes attributions et compétences dévolues à chaque membre de la direction. Le comité de direction du RDR devrait se réunir deux fois par mois.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici