RDC : au moins 37 morts après les pluies torrentielles à Kinshasa

Par Jeune Afrique avec AFP

Les inondations au Sénégal, en 2009. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Des pluies diluviennes sont tombées dans la nuit de mercredi à jeudi à Kinshasa, causant la mort d'au moins 37 personnes, selon les autorités locales.

« Il y a eu non seulement des inondations, mais aussi des éboulements de terre, l’écroulement de quelques maisons et des débordements de rivière », a déclaré jeudi 4 janvier à l’AFP Dominique Weloli, le ministre provincial des Affaires sociales.

Des enfants morts noyés

Selon la même source, « deux ou trois enfants » figurent parmi les victimes dans la capitale. La radio onusienne Okapi rapporte pour sa part la mort de cinq enfants d’une même famille dans la commune de Bandal. Ils se seraient noyés pendant leur sommeil en l’absence de leur mère.

Dans la capitale, les communes de Ngaliema (13 morts) et Selembao (9 morts) ont été les plus durement touchées par les pluies, selon Dominique Weloli.

« Un problème d’urbanisme »

« Nous avons récupéré les corps », a-t-il déclaré, lors de sa visite sur le terrain pour évaluer les dégâts.

Dans le quartier Manenga, des digues construites par une entreprise auraient rompu en raison de la crue des eaux, rapporte le site d’information Actualité.cd.

Les pluies se sont abattues entre 01 h 00 et 02 h 00 locales sur Kinshasa, où résident environ 10 millions d’habitants. Selon le ministre provincial, cité par le site d’information Actualité.cd, la capitale de la RDC connaît un « problème d’urbanisme ».

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici