Burkina : Rawlings joue les conseillers auprès de Blaise Compaoré

Par Jeune Afrique

Jerry Rawlings en 2012. © AFP

L'ancien président ghanéen Jerry Rawlings s'est rendu à Ougadougou début juin. Il y a rencontré Blaise Compaoré.

De passage le 2 juin à Ouagadougou, où il a parrainé la 10è édition du festival Ciné droit libre, l’ex-chef de l’État ghanéen, Jerry Rawlings, a été reçu en audience privée au palais de Kosyam par Blaise Compaoré.

Les deux hommes se sont entretenus pendant une demi-heure, avec l’aide d’un traducteur. "Vous avez la chance d’avoir une opposition civilisée, profitez-en pour jouer l’apaisement", a dit en substance l’ancien président ghanéen à son hôte. Ce dernier pourrait vouloir organiser un référendum avant l’élection présidentielle de 2015, afin de demander aux Burkinabè s’ils souhaitent l’autoriser à changer la Constitution pour pouvoir se présenter une nouvelle fois.

Jerry Rawlings est arrivé au pouvoir au Ghana par un coup d’Etat en 1979, suite auquel il a rendu le pouvoir aux civils. Il s’en est ensuite emparé une nouvelle fois en 1981, avant d’être candidat (et élu) aux élections de 1992 et 1996. En 2001, il n’était plus autorisé à briguer un nouveau mandat et s’est retiré de la vie politique. En 2012, c’est son épouse qui a tenté d’emporter le fauteuil présidentiel. Sans succès.

>> Lire aussi : Dernier échauffement avant la campagne anti-référendum

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici