Économie

Tunisie : un nouveau billet de vingt dinars mis en circulation à l’effigie de Farhat Hached

Vue du nouveau billet de vingt dinars © Banque Centrale de Tunisie / DR

La Banque centrale de Tunisie a émis ce jeudi un nouveau billet à l'effigie du syndicaliste, fondateur de l'UGTT.

Ce jeudi 21 décembre, vous aurez entre les mains un nouveau billet. La Banque centrale de Tunisie (BCT) a mis en circulation un nouveau billet de banque d’une valeur de vingt dinars.

De loin, la première caractéristique du billet de 153 millimètres sur 76 est sa couleur rouge. De plus près, il est reconnaissable par les symboles apposés dessus. Côté recto, on trouve le visage de Farhat Hached. Le syndicaliste, toujours célébré à l’Union général tunisienne du travail (UGTT), dont il est l’un des principaux fondateurs, a été assassiné en 1952 par un groupe d’ultras de la colonisation. Un symbole fort.

Un militant nationaliste

Après la révolution, la Banque centrale a peu à peu dû retirer de la circulation les nombreux billets honorant directement le régime de Zine el-Abidine Ben Ali. En octobre 2011, un nouveau billet de vingt dinars, oscillant entre le rose et le marron, avait été imprimé pour remplacer celui pensé en 1992 et sur lequel on pouvait notamment voir l’inscription « 7 novembre 1987 », en hommage au coup du 7 novembre 1987, lors duquel Ben Ali avait écarté Habib Bourguiba de la gestion du pouvoir. Restait la représentation du grand vizir de Tunis pour l’empire ottoman, Kheireddine Pacha, qui laisse donc la place au militant nationaliste.

Le nom de Hached revenait de réunion en réunion. Il s’est assez naturellement imposé

Le gros des consommateurs ont découvert la mise en circulation du billet via Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT, qui l’a annoncé avec fierté. « L’ensemble des acteurs institutionnels ont été prévenus en amont de la volonté de faire figurer Hached sur le billet. Du côté de la société civile, nous avons communiqué notre projet au syndicat et à la famille de Farhat Hached, qui nous a d’ailleurs mis à disposition l’image utilisée pour le représenter sur le billet », confie une source à la BCT.

Côté verso, l’amphithéâtre d’El Jam

Une petite délégation de la BCT a d’ailleurs rendu visite dès le 20 décembre à la famille Hached pour leur présenter le billet, dont l’émission avait été décidée en février 2017. « Plusieurs brainstormings ont eu lieu pour décider qui faire figurer sur le billet et le nom de Hached revenait de réunion en réunion. Il s’est assez naturellement imposé », continue notre source à la banque. Qui tient à assurer le succès de l’idée : « Ce matin, dès sept heures, nous avions des personnes qui faisaient la queue pour avoir leur billet de Hached. Des personnes âgées notamment, sincèrement touchées par ce qui ressemble à un hommage. »

Ce nouveau billet sera imprimé en Europe, puisque la Tunisie ne dispose pas de structure capable d’imprimer ses coupures. Côté verso, c’est une représentation de l’amphithéâtre d’El Jam qui a été retenue. Construit au IIIème siècle, le lieu classé au patrimoine mondial de l’UNESCO accueille des centaines de milliers de visiteurs annuellement ainsi que de nombreux spécialistes et chercheurs qui apprécient son bon état permettant des fouilles et des études.

Fermer

Je me connecte