Elections

Tunisie : les municipales reportées au 6 mai 2018

Les élections municipales tunisiennes ont eu lieu le 6 mai 2018. © Ilyess Osmane/AP/SIPA

Les premières élections municipales de l'après-révolution de 2011, déjà reportées, ont été à nouveau repoussées samedi de quelques semaines et fixées au 6 mai 2018, a indiqué l'instance chargée d'organiser le scrutin.

Les élections municipales tunisiennes, attendues de longue date pour consolider la transition démocratique, étaient initialement prévues ce mois-ci, et avaient été reportées une première fois au 25 mars 2018. L’Instance supérieure indépendante des élections (Isie) a décidé le 16 décembre de le repousser à nouveau de quelques semaines, à la demande des principaux partis politiques. Selon le nouveau calendrier, elles auront lieu le 6 mai 2018.

« Ce n’est pas un véritable report, mais plutôt un décalage pour préparer au mieux les élections, en préservant le consensus entre les partis politiques », a assuré Anis Jarboui, membre du conseil de l’Isie. La décision a été prise à l’issue d’une réunion publique avec tous les partis.

Les listes d’électeurs déjà enregistrés restent valables

Dans la foulée du soulèvement de 2011, les municipalités ont en effet été dissoutes et remplacées par des équipes provisoires, des « délégations spéciales », dont la gestion est parfois défaillante.

L’Isie a approuvé le report en contrepartie d’une garantie du chef du gouvernement, Youssef Chahed, que le calendrier électoral soit publié sous peu au journal officiel, ce qui n’avait pas été fait jusque-là, et que le décret présidentiel convoquant les élections soit signé dans la foulée, a précisé M. Jarboui.

Les listes d’électeurs déjà enregistrés restent valables. Au total, près de cinq millions de Tunisiens devront élire les responsables de 350 municipalités, sur la base d’un scrutin proportionnel à un tour.

Fermer

Je me connecte