RDC – Saisie de minerais frauduleux dans un véhicule du HCR : l’agence « dégagée de toute responsabilité »

En février 2017, à Kanyabayonga, en RD Congo. © Trésor Kibangula pour JA

Une cargaison de minerais frauduleux a été saisie mardi à bord d’un véhicule appartenant au Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), mais mis à la disposition de la Commission nationale pour les réfugiés.

Avec un véhicule affichant la mention du HCR, le chauffeur imaginait sans doute échapper aux contrôles de sécurité à l’entrée de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu. Bien mal lui en a pris, car les policiers ont découvert à bord une cargaison de minerais frauduleux. Aucune précision n’a encore été donnée sur la nature des minerais et leur valeur monétaire.

« Le HCR souhaite clarifier qu’aucun de ses employés n’était impliqué dans les mouvements d’un véhicule, qui aurait été saisi ce matin à Goma, dans la province du Nord-Kivu », a indiqué mardi l’agence onusienne dans un communiqué.

Contacté par Jeune Afrique, le bureau du HCR à Goma a confirmé que le véhicule en question avait été mis à la disposition de la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), un organisme étatique qui vient en aide aux déplacés internes.

« Un colis sur le chemin du retour » 

Une version corroborée par Berthe Zinga Llunga, secrétaire permanente de la CNR, qui indique que le HCR est « dégagé de toute responsabilité dans cette affaire ». « Le chauffeur est parti le 11 décembre à Rubaya, dans la province du Nord-Kivu, dans le cadre d’une mission pour le CNR, explique-t-elle. Il semble qu’il ait récupéré un colis sur le chemin du retour. »

« Une enquête est en cours, précise pour sa part Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu. Nous souhaitons démonter toute la filière et établir s’il y a des responsabilités parmi des agents du CNR et de l’Etat. » En attendant les résultats de l’enquête, le chauffeur a été suspendu par le CNR.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici