En images : Emmerson Mnangagwa officiellement président du Zimbabwe

Par Jeune Afrique avec AFP

Emmerson Mnangagwa, lors de sa prestation de serment en tant que nouveau président du Zimbabwe, le 24 novembre 2017. © Ben Curtis/AP/SIPA

Le nouveau président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a été officiellement investi vendredi et succède à Robert Mugabe, 93 ans, qui a démissionné mardi, refermant la page de trente-sept ans de règne à la tête du pays.

« Moi, Emmerson Dambudzo Mnangagwa, jure qu’en tant que président de la République du Zimbabwe, je serai loyal à la République du Zimbabwe et obéirai, soutiendrai et défendrai la Constitution et les lois du Zimbabwe, » a-t-il déclaré lors de sa prestation de serment devant plusieurs dizaines de milliers de personnes dans un stade de la capitale zimbabwéenne.

Dans son discours d’investiture, le nouveau président du Zimbabwe a notamment rendu un hommage à celui qu’il a qualifiée de « père de la nation », Robert Mugabe.


>>> A LIRE – Zimbabwe : qui est Emmerson Mnangagwa, l’homme qui a fait tomber Robert Mugabe ?


« Début d’une nouvelle démocratie »

Désigné par le parti au pouvoir, la Zanu-PF, l’ancien vice-président succède donc à Robert Mugabe, plus vieux chef d’État encore en activité à 93 ans, qui a démissionné mardi après trente-sept ans de pouvoir.

Placé en résidence surveillée depuis l’intervention de l’armée dans la nuit du 14 au 15 novembre, Robert Mugabe avait limogé Emmerson Mnangagwa au début du mois, à l’issue d’un bras de fer avec l’ex-première dame Grace Mugabe.

Cette décision a été le déclencheur de la crise ayant conduit à sa chute. Poussé à l’exil après avoir été écarté du gouvernement, celui que l’on surnomme « le crocodile » est rentré à Harare mercredi et promis le « début d’une nouvelle démocratie ».

La cérémonie en images

Emmerson Mnangagwa arrive à la cérémonie d'investiture, ce vendredi 24 novembre 2017 à Harare. © Ben Curtis/AP/SIPA

Les juges arrivent dans le stade, ce vendredi 24 novembre, pour l'investiture de Emmerson Mnangagwa. © Christopher Torchia/AP/SIPA

Des Zimbabwéens portent des portraits d'Emmerson Mnangagwa lors de l'investiture, ce vendredi 24 novembre 2017 à Harare. © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

Des spectateurs assistent à l'investiture d'Emmerson Mnangagwa, à Harare, le 24 novembre 2017. © Ben Curtis/AP/SIPA

Des officiers zimbabwéens lors de l'investiture d'Emmerson Mnangagwa, le 24 novembre 2017. © Ben Curtis/AP/SIPA

Des militaires arrivent au stade où a lieu l'investiture de Mnangagwa, à Harare le 25 novembre 2017. © Ben Curtis/AP/SIPA

Le général Constantino Chiwenga, qui a mené le coup contre Mugabe, arrive à l'investiture de Emmerson Mnangagwa, ce vendredi 24 novembre 2017. © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

La foule, lors de l'investiture d'Emmerson Mnangagwa à Harare. © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici