Ben Thabet nommé entraîneur du CA Bizerte avant même la clôture du sondage lancé auprès des supporters

Le blason du Club athlétique bizertin. © CAB

À la recherche d’un entraîneur, le Club athlétique bizertin (Tunisie, Ligue 1) a décidé d’organiser un sondage auprès de ses supporters, lesquels avaient le choix entre six noms. Mais Walid Ben Thabet, déjà entraîneur par intérim, va finalement être nommé avant même la fin de la consultation.

C’est une initiative plutôt originale qui a germé dans l’esprit des dirigeants du CA Bizerte, un club de Ligue 1 tunisienne. Après le départ de Lassad Dridi pour le CS sfaxien, ils ont en effet décidé de proposer six noms aux supporters, lesquels, via le site internet du club, pouvaient voter d’ici au dimanche 26 novembre, 13 heures. Les résultats de ce sondage devaient être dévoilés le soir même, vers 20 heures. Et le comité directeur du CAB avait prévu d’annoncer la semaine prochaine, après discussions, le successeur de Dridi sur le banc des Requins du Nord. « Nous voulions faire participer nos supporters. C’était une idée du comité directeur du CAB, car nous estimons que l’avis de notre public était important », explique Aymen Zin, le vice-président bizertin.

Six noms avaient donc été proposés aux fans du club aux quatre titres de champion de Tunisie et aux trois Coupes nationales. Parmi ce panel, on retrouvait les Tunisiens Walid Ben Thabet, qui a assuré l’intérim face à Monastir (1-1) le 18 novembre, Khaled Ben Yahia, ancien coach de l’Espérance Tunis ou du CS Sfaxien, Hmaied Romdhana, déjà passé par le CAB, et l’ancien international Adel Sellimi (ex-AS Gabès, Jendouba Sports, AS Marsa), ainsi que deux étrangers. Il s’agit du Français Bertrand Marchand, qui connaît bien le pays pour avoir entraîné l’Étoile du Sahel et la sélection nationale, et du Serbe Ratko Dostanic, au riche parcours d’entraîneur (France, Serbie, Grèce, Bulgarie, Chine Macédoine, Géorgie) et qui lui aussi a déjà fréquenté le banc de touche de Bizerte en 2014-2015. « Nous avons eu des conversations avec ces entraîneurs, qui étaient au courant de ce sondage », poursuit Zin.

Sauf que les faits ont eu raison de l’échéance fixée par le club. Le sondage, qui avait déjà incité de nombreux supporters bizertins à se prononcer, n’ira pas à son terme. En effet, mercredi le CAB a dominé le prestigieux Club africain (3-1) en championnat, ce qui lui permet de s’installer à la deuxième place du classement, à deux points de l’Espérance Tunis. « Le public a souhaité que Walid Ben Thabet poursuive sa mission, notamment via le sondage et  les réseaux sociaux. Il a été largement plébiscité et nous avons donc décidé de le conserver ». Les cinq autres candidats seront prochainement informés de la décision du comité directeur du CA Bizerte.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici