Congo-Brazza : Dangote inaugure une cimenterie doublant les capacités de production du pays

Aliko Dangote, lors du Africa CEO Forum, organisé en mars 2016 à Abidjan. © Eric larrayadieu/Africa CEO Forum/Jeune Afrique

La première cimenterie du milliardaire nigérian Aliko Dangote au Congo-Brazzaville est sur le point d'être officiellement inaugurée, dans un contexte de forte croissance (+19,2 %) des ventes de Dangote Cement hors du Nigeria.

Dangote Cement poursuit son expansion en Afrique centrale avec l’inauguration prévue, jeudi 23 novembre, d’une nouvelle cimenterie au Congo-Brazzaville, à Mfila, dans le district de Yamba (département de la Bouenza). D’un coût de 300 millions de dollars (environ 255,5 millions d’euros), l’usine, qui fonctionne depuis septembre 2017, a une capacité de production annuelle de 1,5 million de tonnes. Ce nouvel investissement s’inscrit dans le cadre de l’objectif stratégique du conglomérat nigérian de porter ses capacités de production à 77 millions de tonnes par an d’ici 2019, contre 46 millions au 30 septembre 2017.

Une industrie naissante en République du Congo

Le ciment est une industrie naissante en République du Congo : à la fin du mois de septembre 2017, les capacités de production combinées des quatre cimentiers existants (SONOCC, Forspak, Diamond Cement et CIMAF) atteignaient seulement 1,7 million de tonnes. Le nouvel entrant Dangote Cement permet donc de presque doubler les capacités de production en ciment du Congo-Brazzaville, alors que les importations comptent pour 80 % des ventes, en provenance principalement de Chine et d’Égypte.

Les activités panafricaines de Dangote Cement dynamiques

Tandis que les ventes de ciments au Nigeria ont diminué de 19,2 % au cours des neufs premiers mois de 2017, conséquence du ralentissement de la croissance économique, les activités panafricaines du groupe sont dynamiques, avec une hausse en volume de 7,5 %, représentant 42 % du chiffre d’affaires de Dangote Cement. Les ventes de ciment Dangote décollent notamment au Sénégal, en hausse de 21,7 %, en Éthiopie (+16,8 %) et au Cameroun (+ 16,4 %).

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici