Zimbabwe : la ligue des jeunes de la Zanu-PF « exige » la démission de Mugabe

Par AFP

Robert Mugabe est de plus en plus isolé. © AFP

L'influente ligue des jeunes de la Zanu-PF, la formation politique au pouvoir au Zimbabwe, a appelé dimanche le chef de l'État Robert Mugabe à "démissionner" de la présidence du pays et demandé "l'expulsion" de son épouse Grace du parti.

« Nous exigeons l’expulsion à tout jamais de Mme (Grace) Mugabe de la Zanu-PF et exigeons du président Mugabe qu’il démissionne de son poste de président et premier secrétaire du parti et du poste de président de la République du Zimbabwe », a indiqué la ligue dans un communiqué.

« Le vieux chef de l’État pourra ainsi se reposer », a-t-elle ajouté au lendemain de manifestations monstres contre le chef de l’État, placé en résidence surveillée par l’armée cette semaine.

La ligue a également « fermement condamné » l’expulsion du parti et du gouvernement du vice-président Emmerson Mnangagwa et « recommandé » qu’il soit « immédiatement rétabli » dans ses fonctions.

Mugabe de plus en plus isolé

La destitution le 6 novembre de Emmerson Mnangagwa, ennemi juré de la Première dame, a provoqué l’intervention de l’armée, qui n’a pas accepté la perspective que Grace Mugabe se retrouve en position favorite pour succéder, le moment venu, au chef de l’État.

C’est elle qui a obtenu du président que Emmerson Mnangagwa, un des plus fidèles alliés du chef de l’État, soit démis de ses fonctions

« Il est fâcheux que le président lui ait permis d’usurper son autorité, détruisant ainsi le parti et le gouvernement », a estimé la ligue.

La pression n’a jamais été aussi forte sur le président Mugabe, au pouvoir depuis 1980, pour qu’il démissionne.

Le comité central de la Zanu-PF doit se réunir dimanche pour le destituer de ses fonctions au sein du parti, selon des sources à la Zanu-PF. Robert Mugabe doit aussi à nouveau rencontrer dans la journée l’armée pour tenter de trouver une issue à la crise.

Lire les autres articles du dossier

«Zimbabwe : coup de Grace pour Robert Mugabe»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici