Fermer

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Par Jeune Afrique

La Candienne Michaëlle Jean. © Reuters

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.

Comment convaincre les États membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) de voter pour Michaëlle Jean lors du sommet de Dakar, en novembre ? Le Canada a eu l’idée de proposer aux pays susceptibles de peser sur le choix du successeur d’Abdou Diouf une sorte de deal : à nous le secrétariat général, à vous le poste d’administrateur.

>> Lire aussi : Michaëlle Jean à l’offensive pour le secrétariat 

Ledit poste est actuellement occupé par le Québécois Clément Duhaime, qui n’aurait aucune chance de le conserver en cas de victoire de sa compatriote. Selon nos informations, le Canada a déjà proposé ce "ticket" à un pays ouest-africain, mais aussi à l’un des principaux rivaux de Jean, le Mauricien Jean Claude de L’Estrac. Ce dernier aurait catégoriquement refusé.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici