Cette semaine dans « Jeune Afrique »

Par Jeune Afrique

Facebook compte plus de 100 millions d'internautes africains inscrits sur sa plateforme. © Sévérin Millet pour JA

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur la stratégie du réseau social mondial Facebook sur le continent.

Dans son édition n°2811 du 23 au 29 novembre 2014, Jeune Afrique s’intéresse à Facebook. Le premier réseau social mondial a définitivement mis l’Afrique à son radar. Le géant multiplie les initiatives sur le continent : accès gratuit, applications adaptées, recours aux drones pour faciliter l’accès à internet… Dans quel but ? À quelles fins ? Et surtout : jusqu’où ira Mark Zuckerberg pour imprimer sa marque sur le continent africain ? Telles les questions auxquelles répond l’hebdomadaire dans cette nouvelle édition.

Le magazine Jeune Afrique est disponible aussi en version numérique. 


Une JA 2811Découvrez la dernière édition de l’hebdomadaire ici.

Retrouvez les éditions précédentes, les hors-séries et les éditions spéciales de votre magazine préféré, dans la boutique en ligne de Jeune Afrique.

Dans les Indiscrets de cette semaine, le magazine dévoile les intentions de la compagnie d’ingénierie financière Arcode-Europe, le discret et mystérieux nouvel ami de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC).

Jeune Afrique livre en exclusivité le nom de la nouvelle recrue de poids décrochée par Abbas Jaber, le patron du groupe agroalimentaire Advens (Suneor, Géocoton), très présent en Afrique.

Dans la section Entreprises et marchés, Jeune Afrique décortique la nouvelle stratégie de Mazagan, le luxueux resort marocain.

Pour faire face aux difficultés engendrées par la crise économique européenne et le printemps arabe, Mazagan a trouvé une parade inattendue, même si elle n’est pas au goût de tous. Le magazine revient en détails sur ce changement de plan gagnant.

En section Finance, le magazine propose une interview exceptionnelle de James Mwangi, le PDG de Equity Bank. Premier Africain désigné entrepreneur de l’année par le cabinet EY, le patron du groupe bancaire kényan vise, via le téléphone mobile, ceux qui n’ont pas encore accès à la banque. Avec un succès époustouflant. Pour Jeune Afrique, il dévoile sa philosophie d’entrepreneur et la stratégie d’une des banques les plus remarquables du continent.

Le Décideur de la semaine est Ali Haddad. Le puissant PDG du groupe familial algérien ETRHB devrait prendre la tête du Forum des chefs d’entreprise (FCE) dans quelques jours. Une ascension qui devrait permettre à ce soutien inconditionnel du pouvoir politique d’élargir encore davantage son réseau d’influence.

Enfin, Jeune Afrique propose cette semaine un dossier consacré au transport maritime. De Lagos (Nigeria) à Owendo (Gabon), en passant par Abidjan (Côte d’ivoire, Dakar (Sénégal), Tema (Ghana), Kribi (Cameroun) et Lamu (Kenya) découvrez ces infrastructures portuaires qui vont changer la donne en Afrique.

Sommaire

Economie
Internet – Facebook souhaite ajouter l’Afrique à ses amis

Entreprises et marchés
Tourisme – Changement de plan à Mazagan

Les indiscrets

Finance
Interview – James Mwangi, PDG d’Equity Bank

Décideurs
Algérie –
Contesté, Ali Haddad gravit une marche de plus