CMA CGM renforce ses services de liaison maritime entre l’Afrique de l’Est et l’Asie

CMA CGM a déclaré 2014 'année de l'ambition africaine'. DR ©

Le groupe CMA CGM a annoncé la création de deux nouveaux services : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ils permettront de renforcer les liaisons maritimes entre l'Afrique de l'Est et l'Asie, à partir de décembre 2014.

Le groupe français CMA CGM a annoncé le 25 novembre la création de deux nouveaux services de liaison maritime entre l’Afrique de l’Est et le continent asiatique : ASEA Kenya et ASEA Tanzanie. Ces deux nouveaux services devraient permettre une réduction des temps de transit vers le Kenya et la Tanzanie.

Par ailleurs, des liaisons maritimes vers la Somalie seront désormais assurées toutes les semaines et les flux entre l’Asie et certains pays d’Afrique centrale et australe seront également facilités – notamment l’Ouganda, la République démocratique du Congo, le Zimbabwe ou encore le Soudan du Sud.

Lire aussi : 

Nigeria : CMA CGM acquiert 25% du terminal à conteneurs de Lekki

Les armateurs mettent le cap sur la croissance africaine

Port d’Abidjan : CMA CGM reconnaît la victoire de Bolloré

Armateurs : CMA CGM maintient son cap africain

Flotte

Pour rendre possibles ces diverses opérations de transit, le groupe indique dans son communiqué qu’il déploiera « une flotte de navires de 2800 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) ». Il précise que la capacité de cette flotte consacrée à ASEA Kenya et ASEA Tanzanie « est la plus importante sur cette zone ». Un déploiement de moyens conséquent qui en dit long sur les ambitions du groupe français dans la région.

L’entreprise dont l’objectif est d' »accompagner la croissance du marché est-africain » poursuit ainsi son implantation sur le continent, conformément à ses ambitions. En 2014, le groupe a multiplié les actions en faveur d’un renforcement de sa présente en Afrique, notamment en procédant au lancement de nouvelles agences et à l’ouverture d’une deuxième plateforme de conteneurs à Dakar, au Sénégal.

Par ailleurs, en mai dernier, CMA CGM a annoncé le déploiement d’une flotte de 12 navires en Afrique de l’Ouest. L’armateur de transport maritime n’a donc pas fini de faire parler de lui. D’autant qu’il espère une hausse « comprise entre 12 et 15% » de ses activités en Afrique.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici