Algérie : important incendie au complexe industriel de Cevital à Béjaia

Issad Rebrab, entrepreneur algérien et PDG du groupe industriel Cevital, pose dans les locaux de la Mediterranean School of Business, le 13 Mars 2013, à Tunis. © Photo Ons Abid pour Jeune Afrique

L'usine du magnat Isaad Rebrab a pris feu ce vendredi matin. La direction déplore de gros dégâts matériels.

Le complexe agroalimentaire du groupe Cevital à Béjaia a été partiellement ravagé par un incendie qui s’est déclenché tôt dans la matinée du vendredi 20 octobre. « Il y a eu de gros dégâts et nous avons échappé au pire », indique le PDG de Cevital, Issad Rebrab, joint par téléphone sur les lieux.

Le feu a démarré à la suite de deux explosions qui ont touché le silo de sucre roux avant de se propager à d’autres installations de cette usine située près du port de Béjaia, à 240 km à l’est d’Alger. L’intervention très rapide de la protection civile a permis de circonscrire les flammes et d’éviter ainsi que celles-ci touchent d’autres parties du complexe. « Heureusement que l’incendie n’a pas touché les parties où sont stockées les huiles brutes », indique encore Issad Rebrab.

Les raffineries de sucre et d’huile, et donc la chaîne de production, n’ont pas été touchées par les flammes. L’incendie ayant été maîtrisé par les pompiers, on ignore encore les causes qui ont provoqué ces deux explosions.

L’antécédent de Sétif

C’est le deuxième incendie qui ravage des installations de ce groupe qui s’est diversifié dans l’agroalimentaire, la communication ou encore l’industrie. En juillet 2014, un incendie a totalement détruit l’usine Samha Samsung dans la zone industrielle de Sétif, à 300 km à l’est d’Alger. En décembre 214, les conclusions de l’enquête de la Gendarmerie nationale ont pointé du doigt des manquements en matière de sécurité industrielle au sein de l’usine Samsung-Samha.

Cette usine de 20 000 mètres carrés, située dans la zone industrielle de Sétif, est la plus grande unité de production du groupe sud-coréen en Afrique et la cinquième dans le monde. Elle avait nécessité un investissement de 100 millions de dollars entièrement assuré par Cevital.

Navire amiral du groupe Cevital, propriété de la famille Rebrab, l’usine de Béjaia dispose de deux raffineries de sucre, d’une unité de sucre liquide, d’une raffinerie d’huile et d’une margarinerie. Premier groupe privé en Algérie, Cevital emploie 18 000 personnes, possède 26 filiales dans 3 continents et dégage un chiffre d’affaires annuel de 4 milliards de dollars.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici