Airbnb enregistre une forte croissance en Afrique, tirée par les « millenials »

Par Jeune Afrique

Une location d'Airbnb, en octobre 2015. © Ben Margot/AP/SIPA

Le service de location à court terme Airbnb a enregistré 1,2 million arrivées de clients en Afrique en 2016, a annoncé un porte parole du groupe.

Présentant les derniers chiffres de l’entreprise à la mairie de Johannesburg, Chris Lehane, responsable mondial de la politique et des affaires publiques d’Airbnb, a déclaré que les réservations de visiteurs entrants en Afrique étaient passées de 572 000 en 2015-16 à 1,2 million en septembre 2016-septembre 2017.

Près de 60%  des réservations de l’année dernière ont été passées par des « millenials » (terme désignant les personnes nées entre 1980 et 2000 environ). Par ailleurs, 18% des utilisateurs voyagent avec leur famille.

Promotion du tourisme communautaire

Le groupe a déployé cette année un nouveau service baptisé Experiences en Afrique du Sud, qui permet aux habitants du pays de proposer aux voyageurs des activités. Un moyen, selon le groupe, de faire découvrir des communautés et lieux qui échappent au tourisme.

L’Afrique du Sud est le premier marché d’Airbnb sur le continent, suivi par la Maroc.

Chris  Lehane a également déclaré que l’entreprise comptait investir 1 million de dollars d’ici 2020, afin de « promouvoir et supporter le tourisme communautaire en Afrique » qui a généré 100 000 réservations l’année dernière selon Reuters.

Airbnb a bousculé le marché du tourisme, en permettant aux particuliers de se louer leur logement entre eux. L’entreprise est l’objet de nombreuses critiques, notamment pour sa stratégie d’évitement fiscal et pour la concurrence déloyale qu’elle est accusée d’imposer au secteur hôtelier.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique