Dessin animé : Dottie, l’héroïne noire de Disney Junior qui cartonne aux États-Unis

Écrit par Maïna Fauliot

Aux États-Unis, seul 1,9% des médecins sont des femmes noires. © Capture d'écran/Disney/J.A.

La petite Dottie, un des rares personnages noirs de Disney, s'est fait une belle place à la télévision et dans le monde des jouets. Populaire jusque dans les rayons des magasins, l'apprentie médecin de six ans semble séduire bien au-delà de la communauté africaine-américaine.

"Doc McStuffins", ou "Docteur la Peluche" en version française, est une série animée à succès produite par Disney depuis 2012. Le personnage principal, Dottie, est une petite fille africaine-américaine de six ans qui, prenant exemple sur sa maman médecin, soigne ses peluches et ses jouets.

Poupées, malettes de docteur, animaux à soigner… Les produits dérivés du dessin animé se vendent comme des petits pains. L’année dernière les recettes des ventes se sont élevées à 500 millions de dollars (373 millions d’euros), un record pour des jouets basés sur un personnage africain-américain, précise le quotidien américain The New York Times.

Les produits "Dottie" ne sont pourtant pas les pionniers en la matière. Des jouets basés sur "Litlle Bill", une série animée racontant les aventures d’un petit garçon noir américain, ont été commercialisés dans les années 2000, et plus récemment une gamme de jouets a été créée autour de Tiana, première princesse africaine-américaine de Disney dans "La Princesse et la Grenouille" (2009). Mais aucune des deux gammes n’a connu le succès commercial de Dottie, assure le groupe d’études de marché NPD.

Pour Nancy Kanter, directrice générale des chaînes Disney Junior, la réussite de ces jouets tient au large public touché. "Lorsqu’on regarde les chiffres des ventes de jouet, il est assez évident que ce ne sont pas seulement les familles afro-américaines qui les achètent".

"Les enfants noirs la perçoivent comme une fille africaine-américaine et c’est très important pour eux", a commenté au New York Times Chris Nee, la créatrice du dessin-animé, "et je pense que les autres enfants ne voient pas sa couleur et ça, c’est merveilleux aussi."

>> Lire aussi : Les étoiles montantes africaines-américaines

Une femme noire et médecin : un modèle

Un autre aspect du dessin animé a séduit de nombreux parents : le métier de la maman de Dottie, médecin. Un modèle important pour les jeunes générations dans un pays où seulement 4% des docteurs sont des Africains-Américains alors qu’ils représentent plus de 13% de la population. Le pourcentage est encore plus bas quand on en vient aux femmes : 1,9% des médecins sont noires.

Après avoir visionné la série avec sa fille de quatre ans, le docteur Myiesha Taylor s’est mise à collecter les photos d’une centaine de femmes noires médecin américaines. Elle en a fait un collage qui a fait le buzz sur internet et qu’elle a ensuite envoyé à Disney en signe de remerciement. Comme elle l’explique sur la chaîne télévisée nord-américaine MSNBC, elle a finalement fondé une organisation (“Artemis Medical Society") afin d’encourager les femmes afro-américaines à devenir médecin.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici