France : Benjamin Stora nommé à la tête de la Cité de l’histoire de l’immigration

Par Jeune Afrique

L'historien Benjamin Stora. © Vincent Fournier / J.A.

L'historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora a été nommé vendredi par le Premier ministre français Manuel Valls à la tête de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

Mise à jour le 1er août à 18h21.

Benjamin Stora est le nouveau directeur de la cité nationale de l’histoire de l’immigration. Vendredi matin, l’historien déclarait à Mediapart ne pas avoir reçu l’arrêté de nomination. "Mais cela doit être bon", avait-il assuré.

Dans un communiqué publié sur le site du gouvernement français, Manuel Valls confirme la nomination de Benjamin Stora à ce poste. Il succède à Jacques Toubon, devenu défenseur des Droits le 17 juillet, qui avait posé les bases du musée du palais de la Porte Dorée à Paris, dont il présidait le Conseil d’orientation depuis 2007.

L’historien est familier de ce lieu consacré à l’histoire et aux cultures de l’immigration où il avait été, en 2012, co-commissaire de l’exposition "Vies d’exil – Les Algériens en France 1954-1962" avec l’universitaire algérienne Linda Amiri, à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance algérienne. Benjamin Stora, né à Constantine en 1950, est docteur d’État en histoire et en sociologie et a publié une quarantaine d’ouvrages sur les questions d’immigration et sur l’Algérie.

> > Lire aussi l’interview vidéo de Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

____

Emeline Wuilbercq