Côte d’Ivoire : le groupe marocain Intelcia ouvre un centre d’appel à Abidjan

Par Jeune Afrique

Intelcia se hisse parmi les 10 premiers outsourceurs francophones dans le monde. © Intelcia

Après le Cameroun et le Sénégal, le groupe marocain spécialisé dans la relation client s'implante en Côte d'Ivoire, où il a investi plus de 2 millions d'euros et compte employer à court terme 500 personnes.

Le marocain Intelcia, spécialiste des centres d’appel, a démarré le 9 octobre ses activités à Abidjan, en lançant la formation de son personnel ivoirien. Après Douala, au Cameroun, en 2015 et Dakar, au Sénégal, en 2016, le groupe, qui gère la relation client pour des entreprises des secteurs les plus divers, des télécoms aux assurances en passant par le e-commerce et l’automobile, poursuit sa stratégie d’implantation en Afrique francophone, conformément à la stratégie que son PDG, Karim Bernoussi exposait à Jeune Afrique dès janvier 2015.

Pour ce nouveau site, le groupe annonce avoir investi plus de 2 millions d’euros et promet la création à court terme de 500 emplois, notamment des conseillers et des managers, concernant « aussi bien des jeunes diplômés que des profils expérimentés ».

Des ambitions de leadership

Créée en 2000 sous le nom de TWW et rebaptisé Intelcia en 2006, l’entreprise marocaine s’est développée avec l’acquisition d’Eurocall (Maroc) en 2010, de The Marketingroup (France) fin 2011, de Clienteos (Cameroun) en 2015 et d’Atento Maroc (opérations pour les marchés français et marocains). Elle se présente aujourd’hui comme le numéro 1 africain et le numéro 7 francophone des métiers de la relation client.

Elle compte désormais 19 centres opérationnels : 11 au Maroc, 5 en France et 3 en Afrique subsaharienne. Il affiche un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en 2016 et plus de 9 000 salariés.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici