« Barkhane dégage » : des Maliens manifestent à Kidal contre les forces françaises

Par Jeune Afrique avec AFP

un soldat français patrouille à Kidal, au Mali, le 27 juillet 2013. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

En moins d'une semaine, c'est déjà la troisième fois qu'ils manifestent contre la présence des soldats français dans le nord-est du Mali. Des habitants de Kidal sont de nouveau sortis dans les rues lundi 9 octobre pour réclamer le départ de Barkhane de leur ville, contrôlée par d'anciens rebelles touareg.

« Nous avons manifesté et nous continuerons de manifester parce que les troupes françaises doivent dégager », a déclaré l’un des organisateurs de la manifestation, Ali Ag Mahmoud, à un journaliste de l’AFP. « Elles sont trop brutales, elles interviennent sans précaution dans des domiciles privés ».

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici