L’Éthiopienne Tirunesh Dibaba remporte son premier marathon de Chicago

Par Jeune Afrique

La coureuse éthiopienne Tirunesh Dibaba lors du marathon de Chicago, aux Etats-Unis, le 8 octobre 2017. © Paul Beaty/AP/SIPA

Déjà médaille d'or à Pékin et à Londres, l'athlète éthiopienne Tirunesh Dibaba, 32 ans, a remporté le premier marathon de Chicago, chez les dames.

À 32 ans, l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba a remporté son premier marathon de Chicago, aux États-Unis, catégorie dames, le dimanche 8 octobre. Elle a parcouru la distance en 2h 18min 31 sec, battant de 1 minute 51 secondes la Kényane Brigid Kosgei.

« Je n’ai pas de mots pour dire à quel point je suis heureuse d’avoir gagné aujourd’hui », a déclaré l’athlète sur son compte Twitter avant de remercier sa famille et ses sponsors.

 

Une famille de coureuses

Issue d’une famille de coureurs, la jeune Tirunesh n’avait pourtant pas l’ambition de devenir une athlète. À 14 ans, elle rejoint Addis-Abeba pour poursuivre ses études mais manque l’inscription à l’école à quelques jours près. Elle se met alors à la course à pied. Plutôt frêle, elle s’entraîne dur pour gommer ses faiblesses naturelles.

À 28 ans, Tirunesh Dibaba devient en 2013 la première femme à réaliser le triplé sur la plus longue des distances sur piste, le 10 000 mètres. Blessée, elle n’avait pu s’aligner aux Championnats du monde 2009 à Berlin et 2011 à Daegu, en Corée du Sud.

Elle avait en revanche emporté la médaille d’or aux Jeux olympiques en 2012, à Londres, ainsi qu’à Pékin en 2008. En tout, elle a été sacrée sept fois aux JO et aux Mondiaux. Tirunesh a deux sœurs, également coureuses, Genzebe, vice-championne olympique du 1 500 m à Rio en 2016, et Ejegayehu, deuxième sur le 10 000 mètres aux JO de 2004 à Athènes. Leur cousine, Derartu Tulu, a quant à elle été double championne olympique du 10 000 mètres en 1992 et 2000.