Aérien : RwandAir étrenne son premier vol commercial entre Cotonou et Dakar

Par - à Dakar

Un appareil de la compagnie Rwandair. © Andrew W. Sieber / Flickr creative commons

La compagnie nationale rwandaise poursuit son déploiement en Afrique de l’Ouest. Après le Gabon, le Congo et la Côte d'Ivoire, elle a inauguré, le 3 octobre, une nouvelle ligne commerciale entre son hub de Cotonou et Dakar. En attendant de nouvelles dessertes sur Bamako et Conakry.

Le 3 octobre, peu avant 19 heures, le Boeing 737 de RwandAir, compagnie nationale du pays des Mille collines, a foulé pour la première fois le tarmac de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, sous les crépitements et flashs de la nuée de photoreporters et les vivats d’officiels et invités.

La compagnie aérienne rwandaise assurera désormais des vols hebdomadaires entre son hub béninois et la capitale sénégalaise. « Dakar permettra à notre base de Cotonou de grandir en vue de mieux servir l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale, et de raffermir les liens bilatéraux entre les deux pays dans la promotion du tourisme, des services et des industries », a déclaré Fiacre Rwamucyo, directeur général du hub de Cotonou pour RwandAir, tandis que les intervenants successifs de cette soirée d’inauguration louaient les bons liens diplomatiques entre les deux pays et affichaient leur ferme volonté de rapprocher les différentes régions du continent.

Surrégulation

L’ambassadeur du Rwanda à Dakar, Dr. Mathias Harebamungu, a ainsi salué l’appui du gouvernement sénégalais dans cette opération. « Les bonnes relations diplomatiques facilitent toujours le travail puisque nous opérons sur la base d’accords bilatéraux », a-t-il indiqué, fustigeant en revanche « la surrégulation du transport aérien en Afrique », qui est pour lui l’un des principaux obstacles au développement du secteur. « Aujourd’hui, cette contrainte a été dépassée par nos deux pays », a-t-il estimé.

« En choisissant Dakar, Rwandair contribue au rayonnement de sa plateforme aéroportuaire et à la diversification des lignes commerciales », a pour sa part déclaré Abdoulaye Ndiaye, conseiller technique de Maimouna Ndoye Seck, le ministre sénégalais des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires.

Pour ce premier vol Cotonou-Dakar, l’appareil de RwandAir a transporté 56 passagers et compte en convoyer le double d’ici à la fin de l’année, a expliqué à Jeune Afrique Fiacre Rwamucyo. Entre temps, la compagnie compte étoffer son réseau de destinations en desservant Conakry et Bamako, toujours à partir de Cotonou. Présente à Abidjan, Brazzaville et Libreville depuis le 30 août, elle compte aussi déployer d’ici 2018 ses ailes vers Guangzhou, en Chine et envisage son entrée sur le continent américain via New-York. Au total, RwandAir dessert, à ce jour, 24 destinations dans le monde. Pilotée par Chance Ndagano, la compagnie dispose d’une flotte de douze appareils qui ne devrait pas tarder à s’agrandir, a confié Fiacre Rwamucyo.