Tunisie : le Premier ministre français Édouard Philippe en visite à Tunis les 5 et 6 octobre

Par - à Tunis

Le Premier ministre français Édouard Philippe lors d'une conférence de presse à Paris le 31 août 2017. © Thibault Camus/AP/SIPA

La visite à Tunis du locataire de Matignon, qui sera accompagné d’une importante délégation d’entrepreneurs et de décideurs français, sera jalonnée par trois temps forts jeudi et vendredi.

Il donnera jeudi avec le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, le coup d’envoi de l’étape tunisienne des Rencontres Africa à Tunis, qui se déroulent au même moment à Abidjan et Nairobi. Un événement qui traitera des problématiques liées aux villes durables, à l’agriculture et aux industries agro-alimentaires, à l’énergie, au numérique, aux financements innovants, à la formation et à l’entrepreneuriat.

Surtout, il s’agit d’une opportunité de développer des réseaux, des partenariats et des affaires entre la France et la Tunisie. D’autant que l’événement est copiloté par AfricaFrance et bénéficie du soutien de nombreux acteurs, dont Business France, Bpifrance, l’AFD (Agence française de développement), les CCEF (Conseils du commerce extérieur de la France), les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) de France, les CCI françaises à l’international, le CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique), la Société générale, HEC et l’Institut français.

Coup d’envoi des travaux du Haut Conseil bilatéral de coopération

Édouard Philippe s’entretiendra également avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi, « pour marquer le soutien de la France à la démocratie tunisienne, dont la réussite est une priorité de la relation d’amitié exceptionnelle qui unit les deux pays », précise un communiqué de Matignon.

Mais le clou de cette visite sera le coup d’envoi des travaux du Haut Conseil bilatéral de coopération, une nouvelle initiative annoncée dès juin 2017 par le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors d’un passage à Tunis. Cette première réunion de ministres tunisiens et français sera coprésidée par Youssef Chahed et Édouard Philippe et devrait aboutir à une réflexion économique conjointe, à la signature de plusieurs conventions mettant en avant des projets porteurs d’avenir et à l’élaboration d’une feuille de route bilatérale qui sera mise en œuvre pour approfondir le partenariat entre les deux pays.

Si la diplomatie économique se trouve au centre de la visite d’Édouard Philippe, son déplacement constitue aussi un préambule  au voyage officiel que le président de la République française, Emmanuel Macron, effectuera en Tunisie début 2018.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici