Djezzy étend son réseau de boutiques en Algérie

Par - à Alger

boutique III ©

L'opérateur algérien veut passer de 133 points de vente actuellement à 300 dans les prochains mois, afin d'accompagner le développement de son réseau 4G. Objectif : reprendre la place de leader du marché qu'il a perdue en 2016.

Djezzy continue de tisser sa toile. Au début du mois, l’opérateur de téléphonie semi-public algérien, a inauguré trois boutiques de nouvelle génération dans les wilayas d’Oum el Bouaghi, Mascara et Bord Bou Arreridj, portant son total de nombre total de points de vente à l’intérieur du pays à 133.

« Il ne s’agit pas simplement de comptoirs de vente de produits, même si la base de la pratique commerciale est évidemment assurée », confie à Jeune Afrique Matthieu Galvani, directeur général de l’entreprise depuis janvier. Selon lui, Djezzy – Optimum telecom de son nom officiel – veut faire de ses magasins des centres de formation et des lieux de partage de la connaissance et d’initiation au monde digital. « Dans ce but, nous comptons poursuivre notre politique de recrutement en ciblant des profils différents qui viendront animer les nouvelles boutiques afin de déceler les nouveaux besoins des clients et de les orienter vers les services qui s’adapteront le mieux à leur mode de consommation », explique-t-il.

Un ouverture par semaine

Dix-neuf autres points de vente dernier cri doivent voir le jour d’ici la fin de l’année, au rythme d’une ouverture par semaine. « Ce sont 300 nouvelles boutiques qui sont en cours de création et qui devront mailler le territoire algérien pour accompagner le déploiement de la 4G », annonce le directeur général de Djezzy. La société, racheté à 51 % par le Fonds national d’investissement (FNI) en 2015, a enregistré un chiffre d’affaires de 113 milliards de dinars (841 millions d’euros) en 2016.

L’ouverture récente de ces relais de vente modernes et tournés vers le numérique s’inscrit dans la stratégie de redéploiement de la marque, dont le management  est assuré par le groupe Veon (auparavant Vimpelcom) depuis 2012. « Djezzy ambitionne d’être l’opérateur numérique de référence et axe sa stratégie sur le client. En maillant le territoire national, Djezzy marque sa présence partout avec l’objectif de servir le client là où il se trouve », explique Matthieu Galvani, en ajoutant : « La construction de notre propre réseau de distribution et de commercialisation est une nécessité vitale inscrite dans le cadre du Programme de Transformation qui vise à faire de Djezzy l’opérateur de référence en Algérie ».

L’ex-leader du marché de la téléphonie en Algérie – détrôné en 2016  l’opérateur de téléphonie publique Mobilis – revendique un parc de plus de 16 millions d’abonnés, dont 10 millions sont des clients data. Depuis son extension récente à l’extrême sud du pays, dans les régions de Tamanrasset et d’Adrar, le réseau 4G de Djezzy couvre 24 des 48 wilayas du pays.  « Le niveau de déploiement par wilaya couverte est au-dessus de 20 % et atteint plus de 75 % dans certaines localités », précise Matthieu Galvani.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici