Ebola : un deuxième mort au Nigeria, sept cas à Lagos

Par Jeune Afrique

Le ministre nigérian de la Santé. © AFP

Une deuxième personne est morte du virus Ebola au Nigeria. Cinq autres cas sont actuellement en isolement à Lagos.

L’épidémie d’Ebola continue sa folle propagation. Le gouvernement nigérian a annoncé, mercredi 6 août, la mort d’une deuxième personne infectée par le virus Ebola dans le pays. "Le Nigeria a enregistré sept cas confirmés de [cette] maladie", a déclaré le ministre de la Santé Onyebuchi Chukwu.

Selon lui, l’infirmière décédée s’était occupée du premier cas mortel d’Ebola au Nigeria, Patrick Sawyer, un Libérien mort fin juillet. "Tous les Nigérians infectés par Ebola ont été en contact avec [lui] (…) [il] travaillait au ministère des Finances libérien et avait contracté le virus par sa sœur", a-t-il précisé.

>> Lire : la Sierra leone déploie l’armée pour luttrer contre Ebola

Les malades en isolement à Lagos

Il s’était rendu dans le pays le plus peuplé du continent pour une rencontre de responsables ouest-africains. Il était visiblement malade à son arrivée à l’aéroport international de Lagos et a été immédiatement transféré aux urgences d’un hôpital du quartier huppé d’Ikoyi, selon les autorités nigérianes.

Patrick Sawyer est mort le 25 juillet alors qu’il était en quarantaine dans l’établissement, fermé depuis lors. Le ministre a affirmé que les cinq malades d’Ebola sont actuellement traités et en isolement à Lagos.

> > Lire aussi Ebola : la Banque mondiale débloque 200 millions de dollars pour les 3 pays touchés

Depuis le début de l’épidémie cette année, le virus Ebola a tué 932 personnes sur 1 711 cas en Afrique de l’Ouest, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale du santé (OMS).

(Avec AFP)