RDC : vers une finale 100 % congolaise en Ligue des champions ?

Avec le Vita club, TP Mazembe est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions. © AFP

Deux clubs de la RDC, le TP Mazembe et l'AS Vita Club, ont décroché dimanche leur ticket pour les demi-finales de la Ligue des champions de la CAF. Pour ce dernier carré, ils affronteront deux équipes du Maghreb, le CS sfaxien et l'Entente de Sétif.

Tout Kinshasa était en effervescence lorsque les Dauphins noirs ont éliminé, dimanche 10 août au Caire, le Zamalek d’Égypte (0-1). Une victoire synonyme de la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF). Le Vita club, qui évolue dans la capitale congolaise, rejoint ainsi pour ce dernier carré de la compétition le TP Mazembe, un autre club congolais, tombeur quelques heures plus tôt d’Al Hilal du Soudan (3-1). Une grande première dans l’histoire du football congolais.

Les buts de TP Mazembe – Al Hilal (3-1) et de Zamelek – Vita club (0-1)

>> Lire aussi l’interview de Moïse Katumbi qui veut "faire de TP Mazembe un des meilleurs clubs du monde"

Pour espérer une finale 100 % congolaise, les deux clubs de la RDC devront battre tour à tour le CS Sfaxien et l’Entente de Sétif. Ce qui ne sera pas une mince affaire. Avant la dernière journée des quarts de finale, les noirs et blancs tunisiens (10 points), déjà qualifiés, triomphent à la tête du groupe B devant le club algérien basé à Sétif (9 points) et l’Espérance sportive de Tunis (4 points), éliminée.

Entre le 22 et le 24 août, une rencontre sous haute tension se disputera à Kinshasa, le Vita Club (10 points) recevant le TP Mazembe de Lubumbashi (10 points). À l’aller, le 25 mai, les Lushois avaient difficilement battu les Kinois sur un score étriqué (1-0). Au même moment, à domicile, face au CS Sfaxien, l’Entente de Sétif tentera d’inverser la tendance pour terminer en tête du groupe B. Mais dans tous les cas, elle aura un club congolais en face…

______________________

Par Trésor Kibangula

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici