Les tycoons sud-asiatiques à l’heure de la retraite : Dhanin Chearavanont, la première fortune de Thaïlande

Le billionnaire Dhanin Chearavanont au séminaire Opportunity Thailand, Bangkok le 15 février 2017 © Dario Pignatelli/Bloomberg

Dhanin Chearavanont, première fortune de Thaïlande (ou la deuxième, selon les critères pris en compte) figure pour sa part au 132e rang mondial des milliardaires avec 9,7 milliards de dollars (8,1 milliards d’euros). À qui remettra-il les clés de son empire ?

Dhanin Chearavanont, 78 ans, est à la fois bouddhiste et communiste. Après avoir repris l’entreprise familiale spécialisée dans l’importation de semences et d’engrais en provenance de Chine, il se diversifie dans l’élevage de volailles, la production d’œufs et de nourriture animale en Thaïlande mais aussi en Indonésie, à Singapour et au Japon. Par la suite, il réussira à se tailler un empire dans les abattoirs, les restaurants et les hypermarchés. Jouant de ses origines chinoises, il s’associe avec Honda, Walmart et Tesco pour s’implanter en République populaire dans l’automobile et l’immobilier.

La solution : un triumvirat

Désigné par Chearavanont Sr. : à Soopakij, le fils aîné (54 ans), la présidence ; à Narong (51 ans), les affaires en Chine et la vice-présidence ; à Suphachai (50 ans, photo), la direction générale. L’attelage paraît cohérent.


L’empire Chearavanont

Vaisseau amiral : Charoen Pokphand (CP) Group a son siège à Bangkok (Thaïlande)
Secteurs d’activité : bétail, volailles, aquaculture, assurance, import-export, télécoms, commerce de détail, plasturgie, hypermarchés, immeubles de bureaux, e-commerce
Recettes en 2016 : 12 milliards de dollars

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici