Burkina Faso : l’éboulement d’une mine d’or dans le centre tue huit personnes

Par Jeune Afrique avec AFP

Des enfants forcés de travailler dans une mine d'or au Burkina Faso. © AP/SIPA

Huit personnes ont été tuées dans l'éboulement d'une mine d'or artisanale survenu samedi dans le centre du Burkina Faso. Le drame pourrait être lié aux fortes précipitations ces derniers jours dans la région.

« L’éboulement a eu lieu vers 19h (locales et GMT) sur le site d’orpaillage de Nagriré, faisant huit morts et cinq blessés légers », a déclaré le maire de la commune de Gogo, Bernard Bouda, qui s’est rendu sur les lieux du drame.

D’après une source judiciaire jointe sur place, les victimes du drame ont été inhumées sur les lieux, après le constat d’usage, et les blessés conduits au centre médical de Gogo.

Des éboulements fréquents

L’éboulement pourrait avoir été provoqué par les pluies abondantes tombées ces derniers jours dans la région, qui ont rompu une digue dans la zone, a indiqué la même source.

Malgré l’interdiction de l’orpaillage en saison hivernale, les éboulements meurtriers demeurent fréquents en cette période et les autorités peinent a contrôler l’exploitation sauvage de l’or, qui fait vivre près de 1,2 million de personnes, selon des chiffres officiels.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici